Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Frédérique Vidal : enfin un ministère pour l'innovation !

| | | | |

Publié le à 17h25

Frédérique Vidal : enfin un ministère pour l'innovation !

Spécialiste de la génétique moléculaire, la présidente de l'Université Nice Sophia Antipolis vient d'être nommée ministre -de plein exercice - de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation au sein de gouvernement d'Edouard Philippe, lui-même désigné comme premier ministre par Emmanuel Macron. L'innovation fait donc -enfin- son entrée officielle dans les ministères de plein exercice.

Frédérique Vidal, la nouvelle ministre de plein exercice de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, est liée depuis toujours à l’Université Nice Sophia Antipolis (UNS), où elle a fait ses études et sa carrière, et dont elle est la présidente.

Agée de 53 ans, Frédérique Vidal y a obtenu sa maîtrise de biochimie et son doctorat en sciences de la vie à l'Université Nice Sophia Antipolis, faisant un détour par l'Institut Pasteur, le temps de passer son DEA (Diplôme d’Etudes Approfondies) de virologie fondamentale.

Elle entre à l'Université Nice Sophia Antipolis en 1995 en tant que maître de conférence, puis en gravit tous les échelons : responsable des stages, directrice adjointe du magistère en pharmacologie, professeur des Universités en sciences de la vie à partir de 2004, directrice du département Sciences de la vie de 2005 à 2008, en 2007 directrice adjointe, puis directrice de la faculté des sciences, avant de prendre, en avril 2012, la présidence de l’Université.

Lors de ses deux mandats successifs à la tête de l’UNS, Frédérique Vidal a oeuvré pour faire rayonner l'université sur la totalité du territoire de la Côte d’Azur, et auprès des collectivités et du monde socio-économique. Sa vision politique et son action aboutissent, en 2015, à la création de la ComUE (Communauté d'universités et d'établissements) « Université Côte d’Azur », dont elle est un membre fondateur. L'année suivante, son projet réunissant toutes les entités publiques et privées du territoire azuréen, l'UCA JEDI (Université Côte d’Azur (UCA) "Joint, Excellent and Dynamic Initiative"), obtient le label « Initiative d’excellence ». Au cours de ses deux mandats, des financements pérennes ont été intégrés et répartis entre le fonctionnement des UFR (Unités de Formation et de Recherche), l’innovation pédagogique, et l'amélioration du cadre de vie des étudiants. Expert pour l'Aeres (Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur) depuis 2007, et pour l'Union Européenne dans le cadre de l'Université euro-méditerranéenne (Emuni), Frédérique Vidal est aussi membre du Conseil d'administration de l'Observatoire Côte d'Azur, du Conseil d'administration de l'ENS de Lyon. De 2006 à 2009, elle a été co-responsable du projet européen Tempus (Trans European Mobility Program for University Studies), sur la mise en place du LMD (licence master doctorat) dans les Balkans.

Dans le domaine de la recherche, cette spécialiste de la génétique moléculaire a travaillé sur les modèles cellulaires et animaux. Frédérique Vidal a été membre extérieur du conseil scientifique régional de l'Inserm de 1999 à 2003. Elle est depuis 2004 membre du jury du master de virologie de l'Université Pierre et Marie Curie - Institut Pasteur. Elle et son équipe s'enorgueillissent d'avoir mené, au cours de ses mandats, des actions permettant le maintien des financements des laboratoires, et d'avoir favorisé les recrutements dans les laboratoires et instituts de l'Université Nice Sophia Antipolis. Frédérique Vidal, minsitre de plein exercice de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, se voit chargée de l'innovation, jusqu'à présent confiée au Ministère de l'Economie.

Géraldine Dauvergne

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur