Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Formation des ingénieurs aéronautiques : les écoles françaises se regroupent

| | | | | |

Par publié le à 09h00

Formation des ingénieurs aéronautiques : les écoles françaises se regroupent

Un nouveau label pour l'ingénierie française de l'aérospatial.

Trois écoles d’ingénieurs françaises ont décidé d’unir leurs forces, tant en recherche qu’en formation, sur les domaines de l’aéronautique et du spatial. Ensemble, elles ont créé le label France Aerotech, marque plus lisible depuis l’étranger qu’Arts et Métiers, Enac et Enseirb-Matmeca.

Sur les 1 000 ingénieurs qui sortent chaque année des huit centres d’Arts et Métiers ParisTech, 200 se font embaucher dans l’aéronautique ou le spatial. Ces secteurs sont également les débouchés les plus courants des diplômés de l’Enseirb-Matmeca, après les technologies de l’information. Ils accueillent, enfin, la majorité des étudiants sortant de l’Enac.

Pour augmenter leur visibilité dans ces domaines sur le plan international, les trois établissements ont décidé de regrouper leurs forces de recherche et de formation aéronautiques et spatiales sous la marque France Aerotech. Le but étant de placer plus facilement les diplômés, d’attirer davantage d’étudiants étranger et d’être conjointement un acteur reconnu dans la recherche mondiale sur ces secteurs.

Les trois écoles ont aussi laissé ouvert ce label et invité les autres écoles d’ingénieurs et universités françaises à devenir signataires de la charte pour la promotion d’activités communes sous la marque France Aerotech. L’Isae (Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace, né en 2007 du rapprochement de Supaero et de l’Ensica) est clairement dans le radar.

Charles Foucault

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur