Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Facom fête ses 90 ans avec un nouveau catalogue

| | | | | | |

Par publié le à 09h00

Le leader européen de l'outillage à main vient de présenter le premier outil de travail des professionnels, son catalogue. Nom de code F08. Tiré à 600 000 exemplaires, il regroupe plus de 7 000 références.



Si la société Franco Américaine de Construction d'Outillage Mécanique (Facom) a été créée en 1918, par Louis Moses au coeur de Paris, il faudra attendre 1924 pour voir éditer un premier catalogue qui présentait l'ensemble de la production de la marque, une soixantaine d'outils.

 



L'ancêtre de 1924,
aujourd'hui recherché des collectionneurs,
dont votre rédacteur en chef


En 90 années d'existence, 17 catalogues ont été publiés. Véritables références de l'outillage pour les professionnels, ils présentent l'ensemble de l'offre produits de Facom, accompagné d'une multitude de conseils et d'informations techniques. Le F08, qui a été présenté vendredi dernier, ne déroge pas à cette habitude. Il remplace le F04 paru il y a déjà 4 ans.
 


 



La nouvelle référence, le F08


Le F08 présente en 872 pages, 7 000 références de produits illustrées de plus de 4 000 photos. « Notre objectif est d'en faire le premier outil de travail des professionnels », explique Jean-Claude Lancien, chef du projet F08. « Nous avons voulu qu'il réponde à 3 préoccupations majeures des utilisateurs : trouver et choisir le bon outil ; travailler en toute sécurité ; travailler plus efficacement et optimiser l'utilisation de ses outils ».

Pour cela, ce catalogue comporte plus de 350 "outils de services" (guides de choix, tableaux de comparaison, conseils de sécurité...) qui ont été créés, enrichis, actualisés ou reformulés pour être facilement visibles, lisibles et compréhensibles, donc utiles pour les professionnels. Au-delà des outils, ils apportent aussi des informations sur les normes et la législation. On y retrouve ainsi : des tableaux de couples de serrage à appliquer en fonction des types, des dimensions et de la qualité des vis ; des données sur les ajustements mécaniques ; des tableaux de conversion des unités de mesure, etc.

 


 



Trois grandes familles, 18 sections, 176 sous-sections, 7 000 références


Un index visuel placé en première page donne directement accès à chacune des 18 sections du catalogue, qui s'ouvre par une sélection présentant de manière didactique les dernières nouveautés : clé mixte 440 ; tournevis Protwist ; clé dynamométrique Easotork ; extracteur hydraulique U312H ; éclairages led ; marteaux à manche avec insert graphite ; etc. On retrouve ensuite dans chacune des sections les différents types d'outils avec un argumentaire et leur descriptif technique, le tout représentant 176 sous-sections. Des index alphabétique et alphanumérique des références permettent aussi un accès direct aux outils recherchés.

 


 



L'un des argumentaires sur les nouveautés


Ce catalogue sera diffusé gratuitement par les 5 500 distributeurs répartis dans le monde à plus de 600 000 exemplaires dans 12 langues différentes. « Il s'agit d'un investissement conséquent se situant aux alentours de 3 millions d'euros, mais il est indispensable, car il tire plus de 50 % de nos ventes. D'autant plus, tous nos utilisateurs potentiels n'ont pas encore un accès Internet sur leur poste de travail ou leur chantier », constate Hervé Gomas, directeur marketing et R&D de Facom. Mais l'entreprise entend aussi tirer parti de l'Internet. « Nous disposons déjà d'un catalogue en ligne, un peu moins complet, mais où nous allons utiliser les dernières technologies disponibles, moteurs de recherche intelligents, vidéo à la demande, pour offrir des services en temps réel à nos clients ».

Il ne vous reste plus qu'à aller chez votre distributeur.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.facom.com 




 


 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur