Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Echanges de données : le SASIG sous présidence française en 2013

| | | |

Par publié le à 00h04

Echanges de données : le SASIG sous présidence française en 2013

Alexandre Loire de Galia présidera le SASIG en 2013

Le consortium international sur les échanges de données produits spécifiques à l’industrie automobile confit sa présidence tournante au représentant de l’association française Galia.

Le consortium SASIG (Strategic Automotive products data Standards Industry Group) a confié la présidence tournante de son Comité Directeur pour l’année 2013 à Alexandre Loire, le représentant du Groupement pour l’Amélioration des Liaisons dans la l’Industrie Automobile (Galia). Il succède à Takamasa Tanaka, son homologue de la Japanese Automotive Manufacturers Association (JAMA).

Créé à l’origine pour continuer les travaux de développement et de promotion de STEP AP214, le SASIG est aujourd’hui un forum permettant le développement global de standards, de recommandations et de guides de bonnes pratiques pour l’échange de données produits spécifiques à l’industrie automobile, ainsi que la promotion de leur implémentation. Galia assure la même mission en France grâce à l’appui de PSA Peugeot Citroën, Renault et d’une trentaine de fournisseurs de l’industrie automobile.

Le SASIG regroupe les organismes de standardisation de l’industrie automobile répartis dans le monde : VDA (Allemagne) ; Odette (Suède) ; AIAG (USA) ; JAMA/JAPIA (Japon) et Galia (France).

« L’une de mes missions dans le cadre de cette fonction sera de mettre en place les conditions de l’harmonisation des travaux entre des organisations mondiales de l’industrie automobile ayant des préoccupations similaires aux nôtres. L’objectif est de renforcer l’efficacité et la cohérence des groupes de travail et d’améliorer la performance de la relation constructeurs-équipementiers, grâce à des standards universels », précise Alexandre Loire.

Sa première action sera d’analyser s’il est possible de relier les groupes de travail SASIG avec ceux d’autres associations réunissant les représentants de tous les constructeurs et équipementiers automobiles, ainsi que des délégations des principaux éditeurs de solutions PLM.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.sasig.com/ & http://www.galia.com/

 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur