Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Du béton pour améliorer l'éfficacité énergétique du bâtiment

| | |

Par publié le à 16h42

Du béton pour améliorer l'éfficacité énergétique du bâtiment

Le béton devient écologique

Le fabricant de ciment et de béton Vicat s’associe au laboratoire énergétique du bâtiment du CEA pour mieux intégrer le béton dans l’habitat éco-efficient. Un programme de trois ans pour mieux exploiter l’inertie thermique de ce matériau.

Vicat et le CEA ont lancé un programme de recherche sur trois ans pour caractériser le comportement thermique des bâtiments construits avec du béton. « Le béton est un isolant moyen, mais il possède une inertie thermique intéressante », souligne  Françoise Burgain, directrice du laboratoire Energétique du Batiment au CEA. « Or, la plupart des efforts de conception portent actuellement sur l’isolation ».

L’inertie thermique d’un matériau représente sa capacité à diffuser un flux de chaleur qui le traverse. « Améliorer l’inertie thermique permet de lisser le profil de température dans un bâtiment entre les périodes chaudes et froides, comme le jour et la nuit, et donc de limiter les pics de consommation liés au chauffage », explique Françoise Burgain.

La plate-forme d’essais INCAS

Après un travail de modélisation numérique, les chercheurs évalueront le comportement du béton grâce à des essais ''grandeur nature'' sur la plate-forme INCAS de l’Institut National de L’Energie Solaire (INES). Cette dernière comporte quatre cellules de test et peut reproduire trois conditions climatiques différentes. « L’objectif est de définir les types de bâtiment et les conditions climatiques pour lesquels le béton sera la meilleure solution d’efficacité énergétique », résume Françoise Burgain.

Un deuxième axe de ce programme explorera l’intégration directe de modules photovoltaïques aux façades. Egalement au banc d’essai : un béton à base de granulats végétaux, un matériau réputé ''respirant'' dont les chercheurs évalueront la capacité à réguler l’humidité.

Hugo Leroux

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur