Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Des vitrages nanostructurés pour alléger les voitures

| | | | |

Par publié le à 18h43

Des vitrages nanostructurés pour alléger les voitures

Gain de transparence grâce à Altuglass Shieldup (montage)

La polymérisation du plexiglas se contrôle maintenant à l’échelle du nanomètre. De quoi améliorer sa résistance sans perdre en transparence.

Altuglas est la filiale d’Arkema consacrée au marché du plexiglas, ou polyméthalcrylate de méthyle (PMMA). Ce matériau à la fois transparent et plus léger que le verre s’intègre partout, des phares et  feux de signalisation des voitures aux enseignes lumineuses des boutiques, en passant par le mobilier design.

Son dernier produit en date est la plaque acrylique Shieldup qui, comme son nom l’indique, a une résistance accrue aux chocs et aux rayures. C’est au cours de la production du matériau que cette propriété est acquise, grâce à un contrôle plus fin de sa polymérisation. En fait, le PMMA est associé à un élastomère afin d’augmenter sa résistance.

Avec un additif particulier d’Arkema, cet élastomère, au lieu d’être disséminé anarchiquement, s’organise suivant un motif nanométrique très précis, à la façon des cernes concentriques des troncs d’arbres.

Arkema se positionne ainsi intelligemment sur le marché de l’automobile, obnubilé par l’enjeu de l’allègement. « 50 % plus légère que du verre et plus transparente, Altuglas ShieldUp répond, par exemple, au défi des toits panoramiques et vitres latérales de l’industrie automobile en quête de matériaux plus légers et résistants », souligne Frédéric Vartician, directeur général de la filiale. A quand les pare-brise en matériaux plastiques ?

Ludovic Fery

Pour en savoir plus : www.arkema.com

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur