Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Des robots pour assembler les meubles Ikea

| | | |

Par publié le à 10h17

Des robots pour assembler les meubles Ikea

Vous en aviez rêvé, le tounevis à la main, des chercheurs de l'université de Nanyang à Singapour l'ont fait ! Ils ont entraîné deux bras robotisés à monter une chaise Ikéa. Défi relevé en vingt minutes, dont neuf seulement pour le montage, et ce uniquement avec des outils disponibles sur étagère. Qui dit mieux ?

Monter un meuble Ikea, ça va. Mais quand il faut en construire dix pour meubler un appartement vide, l’expérience vire parfois au cauchemar... Des chercheurs de l’université de technologie de Nanyang, à Singapour, ont entraîné des robots pour le faire à leur place. Dans un article publié le 18 avril 2018 dans la revue Science Robotics, ils indiquent avoir voulu tester s’il était possible de monter une chaise Ikea (le modèle Stefan, pour les connaisseurs) avec les capacités actuelles des robots. Ils n’ont effectivement utilisé que des logiciels open-source et des instruments commerciaux disponibles sur étagère (sans jeu de mot) : deux bras robotisés industriels munis de pinces, des capteurs de forces et des caméras 3D.

Le défi a été relevé en 20 minutes et 19 secondes, dont près de 9 minutes pour la réalisation. En amont, les robots ont mis quelques secondes pour localiser les différents éléments avec leur caméra 3D. Il leur a également fallu une dizaine de minutes pour planifier leurs déplacements. « Cette performance pourrait libérer le potentiel de la robotique pour répondre aux besoins d’automatisation dans des secteurs comme celui de la production en électronique et en aéronautique, dans la logistique ou dans la production de petites séries diversifiées où les lignes d’assemblage sophistiquées et rigides ne sont pas viables », indiquent les auteurs dans leur article.

Néanmoins, ils admettent que si les robots ont effectué leurs taches automatiquement, un « effort considérable » a été nécessaire pour coder la séquence en amont. Ils imaginent que celle-ci puisse être à l’avenir déterminée à partir du manuel d’assemblage avec l’aide d’un superviseur humain, ou éventuellement à partir d’une image de la chaise. Le tout en s'appuyant sur les récentes avancées en intelligence artificielle. Enfin, si la vidéo ci-dessous montre un enchaînement presque parfait, les robots ne sont pas à l'abris de quelques ratés.

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur