Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Des frégates en kit prennent la mer

| | | |

Par publié le à 01h53

Des frégates en kit prennent la mer

5 tronçons de la Provence en cours de transfert

Les frégates du programme FREMM en cours de construction prennent la mer entre Brest et Lorient, sous forme de tronçons assemblés et pré-équipés.
 

Afin de rationaliser la production des 12 frégates multi-missions prévues dans le cadre du programme FREMM, des navires de 142 mètres de long pour 6 000 tonnes, DCNS fabrique et équipe des tronçons complets de ces bâtiments dans son chantier naval de Brest (29), puis les transfert par mer vers son chantier de Lorient (56) où ils sont assemblés.

La semaine dernière les éléments du demi-flotteur de la partie avant de la Provence, quatrième frégate du programme FREMM, ont quitté le port du Ponant à destination de Lorient, principal site de production des FREMM, où cinq navires sont actuellement en cours de construction.

Chargés sur la barge Dino II de DCNS, les cinq blocs de la Provence réalisés à Brest pèsent environ 1 000 tonnes. Transférés par le remorqueur Medoc, affrété par DCNS à la société bordelaise Coros, ils sont arrivés à Lorient après un trajet d’environ 24 heures.

Pour DCNS, le programme FREMM représente 12 unités, 11 pour la Marine nationale et une pour la Marine Royale Marocaine. Leur livraison s’échelonnera à partir de l’été 2012 avec la livraison de la FREMM Aquitaine, première de la série, et ceci jusqu’en 2022 avec la douzième unité à raison d’un navire tous les 10 mois.

Le programme FREMM procure 3 millions d’heures de travail chaque année à DCNS et ses sous-traitants et près de 50 millions sur la durée du programme qui s’étend de 2006 à 2022. Essentiellement sur le bassin d’emplois de Bretagne.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.dcnsgroup.com
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur