Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Des composants gyromagnétiques pour radars et satellites

| | | |

Par publié le à 13h42

Des composants gyromagnétiques pour radars et satellites

En associaiton avec l'industriel Inoveos basé à Brive-la-Gaillarde (Corrèze), l'institut de recherche XLIM a inauguré le 12 janvier à Limoges un laboratoire dédié au développement de composants gyromagnétiques innovants destinés à équiper des radars et satellites de communication nouvelle génération.

L’institut de recherche XLIM, UMR sous la tutelle du CNRS et de l'Université de Limoges, a inauguré le 12 janvier son laboratoire Inogyro commun avec l'entreprise Inoveos. Il s'agit du premier obtenu par l'Université de Limoges et du sixième créé entre XLIM et des industriels.Il a pour spécialité le développement de composants gyromagnétiques innovants destinés à équiper des radars et satellites de communication nouvelle génération.

Aprè avoir été retenu suite à un appel à projets, Inogyro est né et cofinancé pour trois ans par l’ANR à hauteur de 300 000 euros. « Inovéos et XLIM travaillaient déjà sur les antennes et radars soit en collaboration directe, soit grâce à un financement Région ou ANR, précise Thierry Monédière, directeur d'Inogyro. L'objectif est de réduire le temps de conception des circulateurs et isolateurs produits par Inovéos, dont le réglage manuel est très compliqué. Il n’existe pas de méthode fiable à ce jour. Cela devrait permettre d'améliorer également les performances de leurs dispositifs. XLIM avait déjà travaillé sur ce thème voilà quelques années, nous avons donc repris nos recherches durant un an et obtenu de premiers résultats prometteurs, d'où notre engagement dans une collaboration à plus long terme ».

Le savoir-faire d'Inovéos, qui conçoit depuis 2008 des composants à base de matériaux ferrites, associé à l'expertise des chercheurs de  XLIM a ainsi donné naissance à cette entité. « Nous allons définir une méthodologie scientifique de conception et Inovéos fabriquera les composants, précise Thierry Monédière. Cela devrait créer de la valeur ajoutée et lui permettre de gagner des parts de marchés ».

Un million d'euro et trois ans pour pérenniser le laboratoire

Inogyro va mobiliser plus d’une dizaine de personnes sur les trois prochaines années et bénéficier d’un financement global d’environ un million d’euro. Trois axes de recherche seront développés, la mise au point d’une méthodologie de conception fiable des circulateurs massifs, la miniaturisation des dispositifs non réciproques et la modélisation des dispositifs de puissance. Au-delà des trois ans, l'objectif sera de pérenniser le laboratoire.

Inovéos est un acteur important du marché français avec des applications micro-ondes destinées aux radars, télécommunications, à la recherche nucléaire, la comptabilité électromagnétique et l’appareillage médical. XLIM regroupe plus de 450 enseignants-chercheurs, chercheurs CNRS, ingénieurs, techniciens, post-doctorants et doctorants et bénéficie d'un savoir-faire reconnu dans les domaines de électronique et hyperfréquences, optique et photonique, mathématiques, informatique, image et CAO.

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur