Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Des circuits électroniques solubles dans l’eau

| | | |

Par publié le à 19h08

Des circuits électroniques solubles dans l’eau

Le circuit intégré se dissout au contact de l'eau.

Et si l’électronique arrivée en fin de vie pouvait disparaitre aussi facilement qu’un cachet d’aspirine ? Des chercheurs ont apporté la preuve de concept d’un tel dispositif implanté chez l’animal.

Pour une fois, l’obsolescence programmée semble faire cause commune avec l'environnement. Une équipe de recherche internationale composée de scientifiques américains, sud-coréens et chinois, a développé des circuits électroniques solubles dans l’eau. Leurs travaux sont parus dans l’édition du 28 septembre de la revue Science.

Les matériaux employés par Suk-Won Hwang, de l’Université de l’Illinois, et ses collaborateurs – soie animale, silicium poreux et magnésium pour les électrodes – sont tous biodégradables.

Les chercheurs ont assemblé un premier système qu’ils ont implanté à des souris au niveau de plaies chirurgicales. Sa fonction était de délivrer un composé antibactérien pour enrayer l’infection. Avant l’implantation, les scientifiques ont programmé le dispositif pour qu’il se dégrade au-delà d’un certain seuil d’exposition aux liquides biologiques.


              
                     Image courtesy of the Beckman Institute... par IndustrieTechnologies


Au bout de trois semaines, les chercheurs ont constaté la résorption quasi-totale de l'implant et un recul du syndrome infectieux. Les débouchés de ces circuits intégrés biodégradables concernent aussi bien la santé, pour traiter des blessures chirurgicales ou stimuler la réparation osseuse, que l’industrie électronique dans son ensemble. Les inventeurs disent en effet pouvoir programmer la ''mort'' de leurs composants de différentes façons : température, pH ou encore radiations.

Ludovic Fery

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur