Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Des capteurs de florescence pour détecter les fuites de pétrole

| | | | |

Par publié le à 18h08

Des capteurs de florescence pour détecter les fuites de pétrole

la technologie décèle les moindres traces d'hydrocarbure sous l'eau

L’entreprise Cambridge Consultants a adapté une technologie médicale de détection de fluorescence pour traquer les hydrocarbures dans l’eau. Encore en développement, ses capteurs auront pour vocation de prévenir de fuites en temps réel.

 

Le pétrole brut est fluorescent. Un fait méconnu qu’a choisi d’exploiter la société de développement technologique britannique Cambridge Consultants. Encore en phase de maturation, sa plate-forme de capteurs décèle la moindre fraction d’hydrocarbure dans l’eau.

Originellement, la société a déveoppé une expertise en détection de fluorescence pour des applications médicales comme les tests de grossesse ou de fertilité. C’est en croisant ce savoir-faire avec les capteurs qu’elle développait pour l’industrie offshore que le concept est né.

Résultat : des capteurs compacts et robustes pouvant s’implanter par exemple sur de la tuyauterie sous-marine. Selon ses concepteurs, le système final pourra varier selon l’application : réseaux d’alertes pour les exploitations en mer, outils de surveillance côtière et portuaire…

Si elle aboutit, cette plate-forme enrichira considérablement les outils de détections par florescence actuels. Volumineux et montés sur des engins volants, ceux-ci demeurent pour l’instant limités à la surface de l’eau.

Cambridge Consultants devrait donner une démonstration de sa technologie lors du salon ITF Technology Showcase, qui aura lieu le 1er novembre à Aberdeen, en Ecosse.

Hugo Leroux
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur