Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Des balises pour la surveillance radiologique en temps réel

| | |

Par publié le à 18h21

Des balises pour la surveillance radiologique en temps réel

Une balise DIRAD installée dans le cadre d'une expérimentation avec la RATP.

Les balises Dirad sont capables d’identifier à la volée et en temps réel les radioéléments non-naturels, pour prévenir une attaque terroriste ou la dissémination d’une source radioactive suite à un accident. Les premiers exemplaires seront livrés fin 2012 par la société Saphymo.

Exploitant une technologie propriétaire du CEA, la société francilienne Saphymo industrialise des balises fixes pour la détection de la radioactivité transportée par les personnes, les véhicules et les marchandises. Des expérimentations ont déjà été menées dans différents moyens de transport et notamment sur des quais de métro, en partenariat avec la RATP.

« Ce système permet une identification automatique en temps réel des matières radioactives sans interférences avec le milieu environnant », explique Laurent Schneider-Maunoury, le PDG de Saphymo. Il peut être couplé à une caméra, par exemple pour retrouver la plaque d'immatriculation d'un véhicule transportant le matériau radioactif.

L’innovation principale réside non pas dans le moyen de détection, un spectromètre numérique, mais dans l’algorithme qui rend possible l’identification en temps réel des radionucléides. Les balises Dirad peuvent ainsi s’intégrer à des zones très fréquentées ou de transit de marchandises, comme les gares ou les aéroports. La détection d’éléments problématiques, d’origine militaire ou industrielle, déclenche l’envoi d’une alerte silencieuse avec le niveau de menace associé.

Pour l’heure, la surveillance radiologique pour la protection NRBC (risques nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques) se limite à la détection, et non l’identification des éléments radioactifs. Saphymo a par exemple déjà installé un de ses systèmes de détection dans l’aéroport de Pékin.

Ludovic Fery

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur