Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Décollage imminent pour LightSail : la voile solaire pour voyager dans l’espace

| | |

Par publié le à 12h39

Décollage imminent pour LightSail : la voile solaire pour voyager dans l’espace

Réalisée à partir de Mylar, la voilure de 32 mètres carrés doit permettre de faire avancer un mini-satellite grâce à la force dégagée par les photons.

Financée par des investisseurs privés et les internautes, la voile solaire LightSail doit permettre de faire voyager dans l'espace des mini-satellites grâce à la force des photons. La voile doit effectuer son premier vol dans l'espace cet après-midi. 

Le rêve de Bill Nye, CEO de Planetary Society, pourrait devenir réalité cet après-midi. L’organisation privée américaine donnera aujourd'hui le coup d’envoi en Floride de sa voile solaire baptisée LightSail. Objectif : démontrer qu’il est possible d’envoyer des mini-satellites dans l’espace grâce à l’énergie solaire, sans utiliser le moindre carburant.

Réalisée à partir de Mylar, un film plastique dérivé du xylène très résistant et épais de 4,5 microns, la voilure de 32 mètres carrés, composée de quatre voiles triangulaires, doit permettre de faire avancer un mini-satellite grâce à la force dégagée par les photons, les particules qui constituent la lumière, qui viennent percuter la surface de la voile. Cette pression, dite de radiation, permet alors de faire avancer un engin spatial à la manière d'un bateau à voile qui utilise le vent pour se déplacer. Le mini-satellite fait, quant à lui, la taille d’une miche de pain et ne pèse pas plus de 5 kg. Il est constitué de trois CubeSats.

Le principal défi de cet essai est de faire en sorte que la voile, pliée sur elle-même dans le mini navire spatial, se déploie correctement une fois arrivée à son altitude de croisière. Si ce test est concluant, un essai de navigation de plus grande ampleur pourra se dérouler début 2016.

Au total le coût de LightSail est estimé à 5,45 millions de dollars. Le projet est financé par de nombreux mécènes mais aussi par les internautes grâce à une campagne de Crowdfunding menée sur la plate-forme Kickstarter. Lancée il y a quelques jours, la campagne a déjà permis à Planetary Society de réunir plus de 600 000 dollars auprès de 11 362 contributeurs, contre un objectif initial de 200 000 dollars. 

 

 

Pour suivre le lancement : http://sail.planetary.org/missioncontrol

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur