Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Déchets : DuPont atteint le "zéro mise en décharge"

| | | | | |

Par publié le à 17h55

Déchets : DuPont atteint le zéro mise en décharge

Les chutes solides de surface Corian sont revalorisés dans la construction de route

Le géant de la chimie a réduit de 36 700 tonnes à 0 la quantité annuelle de déchets mis en décharge par sa filiale Building Innovations. Ce résultat marque l’aboutissement du programme “Drive to Zero” lancé en 2009. Celui-ci répondait à une demande forte de sa clientèle pour des fournisseurs plus verts, face au problème croissant des déchets du bâtiment.

Le chimiste DuPont a réduit de 36 700 tonnes à zéro la quantité de déchets mis en décharge par l'une de ses filiales en recourant à un outil de cartographie des gisements de déchets et à un programme de réingénierie pour inventer des débouchés viables.

Le programme a été conduit par une équipe transversale aux différentes activités de DuPont Building Innovations, qui regroupe 15 sites industriels dans le monde. “Les deux défis majeurs étaient d’analyser les flux de déchets pour savoir exactement à quoi ils avaient affaire, et de trouver des partenaires qui pouvaient nous aider à réutiliser ces déchets”,  a expliqué la responsable des affaires publiques chez DuPont Building Innovations Patricia Seif à Industrie & Technologies. La méthode d’optimisation Six Sigma, adaptée aux organisations complexes, a permis de cartographier des gisements de déchets. Chaque site a ensuite effectué un travail de réingénierie en lien avec sa supply chain, pour dégager des débouchés viables.

Ainsi, pour revaloriser ses boues chargées de quartz, l’usine de Thetford Mines (Québec) a réalisé plusieurs essais avec une cimenterie de Lafarge située à 200 km de là. « Pour rendre la composition des boues compatible avec la fabrication de béton, il a fallu incorporer et mixer des déchets inertes provenant d’autres industries », a expliqué à Industrie & Technologies Marc Giroux, directeur de l’activité Surfaces de Quartz Zodiaq.

Dans la même logique, chaque activité a développé ses propres débouchés. Selon leur granulométrie, les débris issus des surfaces solides Corian sont recyclés en produits plus bas de gamme ou revendus pour la construction de routes. Les enveloppes de bâtiment Tyvek sont recyclées en imperméabilisants. Des déchets plus communs comme les palettes et les résidus de cafétérias engendrent respectivement litières animales et sources d’énergie.

Par cette démarche "zéro décharge", DuPont Building Innovation ambitionne de redéfinir les standards environnementaux du secteur. Des réflexions sont en cours pour étendre l’initiative à d’autres départements du groupe.

Hugo Leroux

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur