Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

DCNS pilote finement l’éclairage de ses ateliers

| | | |

Par publié le à 14h23

DCNS pilote finement l’éclairage de ses ateliers

Apporter en permanence le bon niveau d'éclairage en tous points

Le constructeur naval optimise l’éclairage de ses ateliers en pilotant individuellement chacune des lampes en fonction de l’éclairage naturel et de l’évolution des espaces de travail. A la clé une économie d’énergie de 40 % sur l’éclairage.

Le centre DCNS de Ruelle-sur-Touvre (16) vient de se doter d'un système centralisé de pilotage de l'éclairage unique en France. Il autorise une économie d’énergie de l'ordre 40 % dans ses ateliers de production.

Ce dispositif assure le réglage automatiquement la hauteur et de la puissance de l’éclairage de chaque lampe. Grâce à sa modularité, il traite efficacement la luminosité des ateliers en fonction de l’éclairage naturel et de l'organisation des espaces de travail. Les zones d’éclairage sont pilotées à distance, informatiquement, par simple affectation de lampes à une zone ou à une autre. Ce système est particulièrement adapté à un centre comme celui de Ruelle, dont l’organisation industrielle évolue régulièrement en fonction de l’avancement des projets en production. 


                     

                     L'opérateur devant la console de pilotage du système


Ainsi, en septembre dernier, en début d'après-midi, les 150 lampes du bâtiment en test n’étaient utilisées qu’à moitié de leur puissance, 176 W, pour une puissance maximale de 400 W, pour un niveau d'éclairage inchangé.

Des gains en maintenance

La mise en place de ce système a été également l’occasion de faire de substantielles économies de maintenance. Les lampes de 400 W, qui avaient une durée de vie de 8 000 heures ont été remplacées à cette occasion par des lampes d’une durée de vie 18 000 heures. Les opérations de replacement des ampoules, très coûteuses, n'auront plus lieu à l'avenir que tous les trois ans au lieu d’être effectuées tous les 7 ou 8 ans.

Notons que ces installations sont déjà conformes aux nouvelles réglementations sur l'éclairage qui seront obligatoires à partir de 2015. Ce dispositif sera étendu progressivement à l’ensemble des autres bâtiments du site de Ruelle-sur-Touvre.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.dcnsgroup.com 
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur