Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Dans la peau du supporter « geek »

| | | |

Par publié le à 12h02

Dans la peau du supporter « geek »

Avec M-Stadium, le portable remplace le billet.

Les services sans contact simplifieront la vie des supporters, lors des jeux olympiques de Londres. La technologie intéresse les opérateurs de télécommunications pour d'autres évènements sportifs. Orange développe ainsi une application sans contact en partenariat avec plusieurs stades. Nous avons pu l’expérimenter lors d’un test grandeur nature, à l’occasion de la rencontre entre le Stade Français et le Racing Métro.

Entrer au stade aussi facilement que dans le métro, c’est ce que souhaite l’opérateur Orange, via son application M-Stadium. Rendez-vous était donné le 05 mai 2012 au Stade de France, avant le début de la rencontre Stade Français - Racing Métro, pour la tester en avant-première.

Nous avons pu essayer différents services en amont et pendant le match, sur des portables dotés de la technologie NFC (Near Field Communication) : accès aux tribunes ; géolocalisation ; participation à des jeux-concours comme des loteries ou quiz. Le fonctionnement est analogue à celui du Navigo : il suffit de passer le portable près d’un lecteur ou d’une étiquette pour passer un portique, accéder à un service ou des informations.

Une précision encore perfectible

Bien que pratique - il est par exemple possible de retrouver sa place de parking en la mémorisant à son arrivée - M-Stadium n’a pour l'instant ni la précision ni la rapidité du pass de la RATP. Il faut par exemple positionner très précisément le portable, et l’antenne RFID à son dos, sur le lecteur pour que la transmission passe. Celle-ci demande aussi plus de temps, et un simple passage ne suffit pas. Le supporter doit donc garder quelques secondes sa position, ce qui promet d'ores-et-déjà quelques bouchons.

Autre limite, les indications de position ne sont pas précises au point de permettre un guidage. On peut tout au mieux repérer sa tribune, les boutiques et les toilettes à proximité, mais il faudra ensuite retrouver exactement sa place. Dommage, car une telle application aurait pu profiter aux personnes malvoyantes, par exemple.

Dernier regret enfin, il n’était pas possible le jour de l’expérimentation de retrouver l’historique des informations téléchargées dans le portable, comme l’emplacement de sa tribune. Il fallait à chaque fois repasser devant la bonne étiquette. Orange nous a toutefois assuré que l’historique ferait partie des fonctionnalités de M-Stadium, d'ici à sa généralisation.

Ludovic Fery

Pour en savoir plus sur les mobiles sans contact d'Orange : www.orange.com
 


 

  • Téléchargement du billet.

    Passez l'antenne du portable sur l'étiquette vous permet de visualiser votre billet. Il est aussi mémorisé dans la puce, ce qui ouvre le portique dédié aux mobiles sans contact.

  • Totem RFID

    Les étiquettes collées sur les façades du stade transmettent les informations sur le téléphone. Ici, l'emplacement de la tribune.

  • Localisation de la place.

    D'autres données sont affichées, comme les boutiques ou les sanitaires les plus proches de sa place.

  • A parié !

    Avant le match, on peut parier sur le gagnant ou sur un match nul. L'application M-Stadium permettra de comparer son vote à celui des autres supporters.

  • Des informations pendant le match

    Le match démarre : M-Stadium envoie des quiz sur le mobile tout au long du match, et les résultats de sondages quand celui-ci se termine..

Play Pause diaporama Dans la peau du supporter « geek »
Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur