Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Ces 5 innovations qui transformeront nos vies selon IBM Research

| | | | | |

Par publié le à 09h32

Ces 5 innovations qui transformeront nos vies selon IBM Research

Dans son « IBM 5 in 5 », IBM Research définit chaque année les cinq innovations qui contribueront à changer nos vies dans les cinq prochaines années. Ces innovations scientifiques, qui naturellement font la part belle aux travaux déjà engagés par IBM, ont la possibilité selon l’entreprise de changer la façon dont les personnes travaillent, vivent et interagissent. 

IBM Research a publié son « IBM 5 in 5 » annuel, dans lequel la division d'IBM liste les technologies innovantes qui changeront notre vie dans les cinq prochaines années. L’intelligence artificielle et les nanotechnologies sont au cœur de ces cinq innovations … « Avec des avancées dans l’intelligence artificielle et la nanotechnologie, nous cherchons à inventer une nouvelle génération d’instruments scientifiques qui rendront les systèmes invisibles et complexes de notre monde actuel visibles dans les cinq prochaines années », confie Dario Gil, vice-président des sciences et solutions à IBM Research.

Voici selon IBM Research les cinq innovations qui changeront nos vies :

1.      L’intelligence artificielle analysera notre santé mentale

Si le cerveau est une boîte noire que nous ne comprenons pas complètement, alors la parole est une clé pour le débloquer. Dans cinq ans, ce que nous dirons et écrirons sera utilisé comme autant d'indicateurs de notre santé mentale et de notre bien-être physique. Des schémas relatifs à ce que nous disons et écrivons, analysés par de nouveaux systèmes cognitifs, fourniront des signes révélateurs du début de maladies mentales et neurologiques qui pourront aider les médecins et les patients à mieux prédire, contrôler et suivre ces maladies.

La technologie IBM : Chez IBM, les scientifiques utilisent des transcriptions et des données audio d’interviews psychiatriques, combinées à des techniques de machine learning, pour trouver des schémas dans la parole pour aider les cliniciens à prédire et contrôler précisément la psychose, la schizophrénie, l’obsession et la dépression. Aujourd’hui, 300 mots environ suffisent à aider les cliniciens à prédire la probabilité de psychose chez un utilisateur.

2.      L’hyperimagerie et l’intelligence artificielle nous offriront une super-vision

Dans cinq ans, de nouveaux dispositifs d'imagerie utilisant la technologie d'hyperimagerie et l'intelligence artificielle nous aideront à voir largement au-delà du domaine de la lumière visible, en combinant de multiples bandes du spectre électromagnétique pour révéler des informations utiles ou des dangers potentiels qui seraient autrement inconnus ou cachés. Plus important encore, ces appareils seront portables, abordables et accessibles, de sorte que la vision de super héros pourra faire partie de nos expériences quotidiennes. Une hyperimage d’un médicament pharmaceutique ou d’un chèque bancaire pourraient nous dire ce qui est frauduleux et ce qui ne l’est pas. Ce qui autrefois n’était pas perceptible par l’humain le deviendra.

La technologie IBM : Les scientifiques d’IBM construisent aujourd’hui une plateforme compacte d’hyperimagerie qui « voit » à travers les portions séparées du spectre électromagnétique pour potentiellement activer, sur un même plan, des appareils et applications pratiques et abordables.

3.      Nous comprendrons la complexité de la Terre

Dans cinq ans, nous utiliserons des algorithmes de machine learning et des logiciels pour nous aider à organiser les informations sur le monde physique pour permettre d’amener les données vastes et complexes collectées par des milliards d’appareils à la portée de notre vision et de notre compréhension. IBM appelle cela un « macroscope » - mais à l’opposé du microscope qui permet de voir le très petit ou du télescope qui permet de voir très loin, c’est un système de logiciels et d’algorithmes qui permet de rassembler toutes les données complexes de la Terre pour analyser leur signification. En agrégeant, organisant et analysant des données sur le climat, les conditions du sol, les niveaux d’eau et leur relation avec les pratiques d’irrigation par exemple, une nouvelle génération d’agriculteurs bénéficiera d’informations clés qui aideront à déterminer les bons choix de culture, les meilleurs parcelles pour planter tel ou tel végétal et les pratiques à adopter pour obtenir des rendements optimaux tout en conservant des réserves d’eau précieuses.

La technologie IBM : En 2012, IBM Research a commencé à investiguer sur ce concept à Gallo Winery, en intégrant les données sur l’irrigation, le sol et la météo avec des images satellites et des données d’autres capteurs pour prédire l’irrigation spécifique nécessaire pour produire un rendement et une qualité optimaux de raisin. Dans le futur, les technologies du macroscope nous aideront à adapter ce concept partout dans le monde.

4.      Des laboratoires médicaux « sur puce »

Dans les cinq prochaines années, de nouveaux laboratoires médicaux sur puce serviront de détectives nanotechnologiques de santé – identifiant des indices invisibles dans nos fluides corporels et nous informant immédiatement si nous avons une raison de consulter un médecin. L'objectif est de réduire à une seule puce de silicium tous les processus nécessaires pour analyser une maladie qui serait normalement effectués dans un laboratoire de biochimie à grande échelle.

La technologie IBM : À IBM Research, les scientifiques développent des nanotechnologies de laboratoires-sur-puce qui peuvent séparer et isoler les bioparticules d’un diamètre allant jusqu’à 20 nanomètres, une échelle qui donne accès à l’ADN, à des virus et à des exosomes. Ces particules pourraient être analysées pour potentiellement révéler la présence d’une maladie bien avant que nous n’ayons des symptômes.

5.      Les capteurs détecteront la pollution à la vitesse de la lumière

Dans cinq ans, de nouvelles technologies de détection à prix abordable déployées près des puits d'extraction de gaz naturel, autour des installations de stockage et le long des pipelines de distribution permettront à l'industrie de localiser les fuites invisibles en temps réel. Des réseaux de capteurs IoT connectés sans fil au Cloud assureront le suivi continu de la vaste infrastructure de gaz naturel, permettant ainsi de détecter les fuites en quelques minutes au lieu de quelques semaines, de réduire la pollution, les déchets et la probabilité d'événements catastrophiques.


La technologie IBM : Au cœur de la recherche d'IBM se trouve la photonique au silicium, une technologie évolutive qui transfère les données par la lumière, permettant de calculer littéralement à la vitesse de la lumière. Ces puces pourraient être intégrées dans un réseau de capteurs au sol ou dans une infrastructure, voire voler sur des drones autonomes; générant des données qui, combinées à des données éoliennes en temps réel, à des données satellitaires et à d'autres sources historiques, peuvent être utilisées pour construire des modèles environnementaux complexes pour détecter l'origine et la quantité de polluants à mesure qu'ils apparaissent.

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur