Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Article Précédent
Article Suivant
Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

[CES 2018] Le radiateur connecté de Lancey stocke l'énergie

| | | | | |

Par publié le à 09h06

[CES 2018] Le radiateur connecté de Lancey stocke l'énergie

Avec sa batterie intégrée, le radiateur connecté de Lancey ne nécessite aucun surcoût à l'installation.

Récompensée par un "Best of Innovation Award" en amont du CES 2018 de Las Vegas, Lancey Energy Storage y présentera son radiateur connecté capable de stocker de l'énergie. Après avoir achevé son processus d'industrialisation, l'entreprise de Grenoble a déjà livré 500 radiateurs à la fin de l'année 2017.

Elle était présente au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas l’an dernier. Lancey Energy Storage y retourne du 9 au 12 janvier 2018. Mais avec une nouveauté : un « Best of innovation Award » dans la catégorie des appareils ménagers. Décerné par un jury composé d’experts et de journalistes dans les domaines des technologies, ce prix a été remis à une vingtaine d’entreprises en octobre dernier, dont deux françaises. La start-up grenobloise ira donc présenter son radiateur connecté passé « du garage à l’usine » en l’espace d’un an, comme l’indique Raphaël Meyer, fondateur de l’entreprise : « Le processus d’industrialisation s’est réalisé dans un temps très court. »

Avec 500 radiateurs livrés dans leur version commerciale à la fin de l'année 2017, l’entreprise accuse un léger retard sur les 2000 prévus en raison de contretemps lors des phases d’homologation et de production. « Mais ces livraisons sont reportées sur 2018, assure M. Meyer. Nous avons un objectif de 3000 radiateurs posés sur l’année qui vient. » Les clients ? Principalement des bailleurs sociaux à la recherche d’un retour sur investissement rapide grâce aux économies d’énergies promises : 50 % en moins sur la facture de chauffage électrique par rapport à un convecteur de première génération selon Lancey.

Dépoussiérer le radiateur électrique

Doté de blocs de chauffe en pierre et d’un panneau rayonnant infrarouge, le radiateur a une particularité essentielle : il stocke de l’énergie dans une batterie lithium-ion intégrée. Chargée pendant les heures creuses, lorsque l’énergie est moins coûteuse, elle peut se décharger en heure de pointe. De plus, au-delà du lissage de la consommation énergétique, une batterie couplée à un radiateur a l'avantage de mettre à profit sa chaleur fatale : « D’habitude, un défaut du stockage par batterie est son rendement, car environ 20% de l’énergie est perdue par dégagement thermique, précise M. Meyer. Lorsque la batterie est installée sur un radiateur, le défaut est mis à profit car il permet de chauffer. »

À partir de mesures de la température, de la météo ou de données entrées par l’utilisateur, une intelligence artificielle permet de comprendre les habitudes des occupants. Également contrôlable à distance depuis un smartphone et compatible avec le compteur Linky d’Enedis, le radiateur connecté capable de stocker de l’énergie apparaît comme une brique prometteuse capable de s'intégrer au smartgrid. Une piste de développement actuelle de Lancey est d’ailleurs de coupler son radiateur et sa batterie aux moyens de production d’énergie du bâtiment.

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur