Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Cédric Villani : le lauréat de la médaille Fields en tête des législatives dans l'Essonne

| | | |

Par publié le à 16h45 , mise à jour le 20/06/2017 à 18h00

Cédric Villani : le lauréat de la médaille Fields en tête des législatives dans l'Essonne

Cédric Villani

Le très médiatique Cédric Villani est arrivé largement en tête du premier tour des élections législatives dans la 5eme circonscription de l’Essonne, avant de remporter l'élection avec 69,36% des voix au second tour. Portrait de ce promoteur infatigable des sciences, lauréat de la médaille Fields, désormais député du parti de La République En Marche de l’Essonne.

Une belle opération. Le mathématicien Cédric Villani, novice en politique, a emporté 47,46 % des suffrages dans la 5ème circonscription de l'Essonne au premier tour, largement devant Laure Darcos (16,82%) qu’il a battue au second tour avec 69,36% des suffrages. Pour obtenir un aussi bon score, le néophyte disposait de quelques atouts. Le premier n'est pas le moindre : le parti présidentiel lui a donné son estampille pour une circonscription acquise à la cause, dans laquelle Emmanuel Macron avait obtenu 34,3% des voix au premier tour de la Présidentielle. Cette circonscription comprend en outre le plateau de Paris Saclay, qui concentre de nombreux laboratoires de recherche publics et privés, des grandes écoles et des industriels : le CEA, Polytechnique, le CNRS… Il s’agit d’un territoire de chercheurs, l'un des plus grands au monde, ce qui a dû aider celui qui est directeur de l’Institut Poincaré et professeur à l’Université Claude Bernard Lyon 1 dans l’Unité de mathématiques pures et appliquées.

Concernant son engagement en politique, Villani explique qu’il a commencé avec Europa Nova, un think tank au conseil d’administration duquel il siège. Le mathématicien s’était adressé à Emmanuel Macron pour obtenir des financements. Les deux hommes sont restés en contact jusqu'à ce que, en février, Cédric Villani finisse par affiche publiquement son soutien à celui qui était alors candidat.

"Lady Gaga des maths"

L'homme était déjà connu du grand public. Très investi dans la communication scientifique, particulièrement depuis sa médaille Fields en 2010, l’homme cultive soigneusement un look atypique qui l’a fait surnommer par un magazine en 2011 "Lady Gaga des maths". Il a notamment animé « La formule Villani » sur France Info en décembre 2011 et juillet 2012 ou encore «Cartes blanches » dans Le Monde Sciences et Technologies. En 2014, il a lancé le ciné-club Univers convergents : Sciences, Fictions, Société, dans lequel il anime, avec des scientifiques de pointe, des débats de décryptage à la suite de projections de films de long métrage. Il espère également ouvrir un musée consacré aux mathématiques, prévu pour 2018.

Les recherches du lauréat de la médaille Fields en 2010, que nous avions classé parmi nos 50 personnalités qui font l’innovation en France en 2015, ne sont pas purement théoriques. Il doit même cette distinction à des "résultats portant sur les modèles très utilisés en industrie et en ingénierie, pour les simulations. Il a notamment étudié le retour à l’équilibre des gaz dans un plasma stimulé par une décharge électrique, ou travaillé sur l’équation de Boltzmann de 1872 qui régit le passage d’un volume de gaz de l’hétérogénéité à l’homogénéité, des travaux qui, loin d'être cantonnées à la pure théorie, pourraient trouver des débouchés très concrets dans le projet Iter ou  dans l’industrie aéronautique".

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur