Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Article Précédent
Article Suivant
Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Ce tissu permettra aux robots mous de ramper comme des chenilles

| | | |

Par publié le à 09h40

Ce tissu permettra aux robots mous de ramper comme des chenilles

Ce tissu robotisé change d'état au contact de la chaleur.

Des chercheurs américains ont développé un tissu robotisé qui bouge et se contracte comme une chenille lorsqu'il est chauffé. Avec ses capteurs intégrés, il pourrait être utilisé pour les vêtements intelligents et les robots mous. 

Briques de Lego déformablescapteurs à mémoire de forme, les recherches autour des robots mous ne cessent de s'accroître. Et cette nouvelle étude de chercheurs de l'Université de Purdue le prouve. En effet, les scientifiques développent actuellement un tissu bourré de capteurs qui bouge et se contracte. Il pourrait à l'avenir être mis en application sur les vêtements intelligents et les robots «mous». Ses propriétés permettraient par exemple aux robots de se mouvoir dans n'importe quel environnement. 

Les chercheurs ont utilisé du tissu en coton dans lequel ils ont embarqué des capteurs constitués de fils de polymère flexibles et d'un alliage à mémoire de forme. Lorsque celui-ci est chauffé, l'alliage se tord en forme de spirale et permet au tissu de se mouvoir. Dans leur première application test, les scientifiques ont entouré un morceau de mousse avec le tissu. Lorsque celui-ci se rétracte, la mousse se déforme. Un robot, doté de ces deux matériaux - mousse et tissu robotisé - pourrait alors se pencher, se tortiller ou encore se déplacer. Orienter le tissu dans un sens puis dans l'autre permettrait au robot de se déplacer comme une chenille.

Le but de ces recherches est à la fois de rendre possible une classe de robots «souples» mais aussi de créer des vêtements intelligents plus performants. En effet, l'électronique flexible présent dans le revêtement en tissu est moins sensible aux vibrations que les composants rigides. Ce tissu permettrait alors de réaliser des robots et des vêtements légers et robustes.

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur