Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Article Précédent
Article Suivant
Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Ce que cachent les tuiles et les ardoises photovoltaïques d'Elon Musk

| | | | | | |

Par publié le à 12h06

Ce que cachent les tuiles et les ardoises photovoltaïques d'Elon Musk

Elon Musk présente ses tuiles et ardoises photovoltaïques.

Elon Musk a présenté dans les studios d'Universal à Los Angeles (Californie) des tuiles et des ardoises photovoltaïques. Les toitures photovoltaïques conçues en quartz seront plus solides et mieux intégrées dans le paysage. Pas de précision en revanche sur le rendement... Mais si l'important, en fait, c'était la batterie ?

Faire suivre aux toitures photovoltaïques la même évolution que les voitures électriques, c’est l’ambition du charismatique dirigeant de Tesla, Elon Musk. Les voitures électriques sont devenues belles grâce aux modèles Tesla, et c’est à présent grâce aux « tuiles » et « ardoises » photovoltaïques de Solar City qu’Elon Musk compte révolutionner le monde du photovoltaïque, en rendant ces nouveaux toits plus beaux que les modèles classiques.

Selon lui, les modules qu’il a présentés vendredi à Hollywood dans les studios d’Universal à Los Angeles sont aussi bien plus solides que leur équivalent classique, et inusables ! Ils sont réalisés en quartz et permettent aussi une meilleure isolation. Le coût sera quant à lui compétitif, si l’on prend en compte le coût du toit, et de celui de l’électricité produite. Aucune précision n'a cependant été donnée sur le rendement de conversion de l’énergie solaire en électricité. L’installation de telles toitures commencera l’année prochaine selon Elon Musk.

A Hollywood, Elon Musk a présenté quatre modèles. Soit de gauche à droite sur l'image : "Textured Glass Tile", "Slate Glass Tile", "Tuscan Glass Tile", et "Smooth Glass Tile".

Tesla n’est toutefois pas le premier à proposer une telle technologie destinée à mieux intégrer les technologies photovoltaïques au bâti. Le français Imerys indique sur son site vendre et installer des tuiles photovoltaïques depuis 2002. En juin, plusieurs sites d’informations, dont BFM Business, se sont fait le relais de la présentation par la PME italienne Dyaqua de tuiles solaires qui ressemblent à s’y méprendre à des tuiles traditionnelles en terre cuite. La PME se destine notamment à la rénovation de monuments historiques. 

Powerwall 2, une batterie deux fois plus puissante

Elon Musk a également présenté une deuxième version de la batterie murale Powerwall commercialisée par Tesla, qui peut stocker l’électricité générée par ces nouveaux toits photovoltaïques, et la restituer le soir. La Powerwall 2 est dotée d’une plus grande capacité de stockage (13,5 kWh) et d’une puissance de 5 kW, et de 7 kW en pic. Elle est commercialisée 5500 dollars. Ces deux annonces ont lieu alors que Tesla et Solar City sont en voie de fusionner. Dans un communiqué le 21 juin, Tesla avait motivé le rachat de Solar City, déficitaire, en expliquant qu’il lui permettrait de devenir "la seule société verticalement intégrée fournissant des produits énergétiques de bout en bout". Vendredi, il justifiait d’autant plus ce rachat, qui devrait bientôt être validé par les actionnaires et dont le coût pourrait monter à 2,6 milliards de dollars, en présentant ces innovations technologiques.

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur