Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Casque ostéophonique, médecine connectée, hydrolienne bioinspirée... Les innovations qui (re)donnent le sourire

| | | | | |

Par publié le à 12h32

Casque ostéophonique, médecine connectée, hydrolienne bioinspirée... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Les batteries des voitures électriques pourraient s'offrir une deuxième vie afin de stocker l'électricité du réseaux électrique.

Vous vous sentez...comme un lundi ? L'heure glannée ce week-end ne suffit pas ? Le changement n’aurait-il pas dû s’accompagner d’un jour de récupération ? De quoi bien remettre les pendules à l’heure ? En tout cas, en matière de technologie et d’innovation, ça bouge et ça avance. Sans même jetez un œil à sa montre. Alors vite, consultez ces sept informations qui mettent de bonne humeur. Et ne faites pas comme le gouvernement Turc : n’oubliez pas de mettre votre montre à l’heure !

Batband met les chansons en tête

On ne sait toujours pas comment enlever une chanson qui trotte dans la tête, mais on sait en mettre de nouvelles ! Le principe n’est pas vraiment nouveau, les militaires l’utilise depuis plusieurs années, mais la société Studio Banana Things devrait commercialiser ce produit auprès du grand public d’ici avril 2016. Le principe ? L’ostéophonie qui permet de propager les ondes sonores par les os du crâne jusqu’à l’oreille interne.

« Vous devriez allez chez le médecin »

Pas le temps de penser à votre santé ? Laisser faire vos objets connectés. Balances, frigos, tensiomètres et autres podomètres sont aujourd’hui tous connectés, alors pourquoi ne pas transmettre ces données à votre médecin afin qu’il vous prévienne du meilleur moment pour passer le voir ? La médecine connectée ouvre sans doute une toute nouvelle façon de se soigner et les développements dans ce sens s’enchainent. Withings, un constructeur d’objets connectés médicaux et grand public, présente une application connectant les patients aux médecins, voir aux chercheurs. L’entreprise n’est pas seule sur ce créneau… Apple et Alphabet ont déjà communiqué autours de projets similaires.

Regonfler les batteries à plat

Une batterie en fin de vie a déjà perdu plus d’un cinquième de son autonomie. Un handicap fatal pour l'autonomie d'une voiture électrique, mais pas terriblement grave dans le cadre du stockage d’énergie pour soutenir le réseau électrique. Toyota, Nissan, BMW ou encore General Motors lancent les premiers pilotes de réutilisation de batteries cette année. Il faut dire qu’un tel projet de réutilisation en fin de vie réduirait le coût de l'organe le plus onéreux d'une voiture électrique.

Une hydrolienne à membrane copie les poissons (Réservé aux abonnés)

« L’hélice ? Quel drôle de système » Pour un poisson, c’est sûr que le principe de nos moulins sous-marin doit être difficile à comprendre. Dans la nature, les systèmes à hélice n’existent pratiquement pas. Sous l’eau, tout n’est qu’ondulation et, dans les bassins de l’Ifremer, la start-up EEL Energy a décidé de copier ces ondulations pour concevoir une membrane qui génère de l’énergie hydrocinétique en se déformant. Selon l’entreprise, cette hydrolienne bioinspirée pourrait offrir 1 000 fois plus d’emplacements potentiels que les turbines !

La betterave à sucre s’attaque à la pétrochimie

À partir de betterave, on peut faire du sucre, mais pas que ! Energie, plastique, produits chimiques… Malgré la baisse des prix du pétrole, les produits biosourcés ont le vent en poupe. Dans cette course à l’énergie de demain, la betterave possède plusieurs qualités et une coopérative Néerlandaise, Royal Cosun, compte bien en rentabiliser chacun de ces aspects.

Les robots s’inspirent des chats (Réservé à nos abonnés)

« Tout le monde veut devenir un cat » chantent les chats de Disney. Et cela inspire même les robots, qui ont tout intérêt à retomber sur leur pattes. Equipés d'un algorithme développé par les chercheurs du Georgia Institute of Technology (USA), les robots ne sont pas aussi agiles que des Aristochats, mais ils peuvent calculer la meilleure façon de tomber. Chuter avec grâce permet en effet de limiter la casse.

Energine d'Assystem transforme la chaleur perdue en électricité

Cela fait 160 ans que le principe du moteur d’Ericson est connu mais il n’avait jamais été assez performant. « Plusieurs sociétés s’y étaient même cassé les dents », s’amuse le doctorant Mathieu Doubs. Pourtant,  le moteur dit "à combustion externe" se découvre une seconde jeunesse entre les mains des ingénieurs du groupe Assystem. Grâce aux innovations apportées à la récupération des déperditions de chaleur au sein du moteur, les jeunes ingénieurs ont remporté le Grand prix national de l’ingénierie 2015.

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur