Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Brevet : Google imagine un œil bionique

| | | | | | |

Par publié le à 15h33

Brevet : Google imagine un œil bionique

La firme de Mountain View a déposé un brevet dans lequel elle décrit une lentille de contact connectée qui pourrait être injectée directement dans le globe oculaire grâce à une solution liquide.

Une lentille électronique, une capacité de stockage, des capteurs, une batterie et une communication radio. Difficile à croire, mais tous ces éléments pourraient bientôt se retrouver à l’intérieur de votre œil. C'est en tout cas ce qu'imagine Google. Selon un dépôt de brevet, daté du 28 avril 2016 et repéré par le magazine Forbes, la firme californienne planche, en effet, sur une lentille de contact intelligente qui pourrait être injectée dans le globe oculaire. 

Une solution liquide capable de se fixer à la capsule du cristallin

Selon le document, le dispositif vise à remplacer la lentille naturelle du patient pour améliorer sa vue et optimiser le  processus de focalisation qui permet d'obtenir une image nette d'un objet. Pour injecter le dispositif dans le globe oculaire, la firme de Mountain View imagine l’intégrer dans une solution liquide capable de se solidifier, puis de se fixer à la capsule du cristallin, située derrière l’iris. Une fois implantée, la solution communiquerait avec un appareil externe, doté d’une capacité de calcul. Le tout créerait ainsi une sorte d'œil bionique.

Comme tous les dépôts de brevet de Google, il est difficile de savoir si cette invention sera commercialisée un jour ou non. Toutefois, ce n’est pas la première fois que Google s’intéresse au marché des lentilles. En juillet 2014, l’entreprise californienne a noué un partenariat avec le géant suisse Novartis pour développer des lentilles de contact intelligentes dédiées aux personnes diabétiques.

Start-up et grands groupes se lancent dans la course

Mais Google et Novartis ne sont pas les seuls dans la course. La start-up Medella Health travaille, elle aussi, sur un projet similaire. Soutenue par la Thiel Foundation, la jeune pousse entend commercialiser des lentilles qui mesurent le niveau de glucose à partir du liquide lacrymal pour faciliter le quotidien des patients diabétiques. En juin dernier, la solution n’était toutefois qu’à l’état de prototype et correspondait davantage au globe oculaire d’un éléphant qu’à celui de l’être humain.

Plus récemment, c’est Sony qui a déposé un brevet pour protéger une technologie de lentille de contact intelligente. D’après le document, la lentille serait capable de prendre des photos grâce à un simple clignement d’œil, les stocker localement, puis les envoyer à un dispositif externe. La lentille pourrait également embarquer des fonctions d’autofocus et de stabilisation de l’image pour corriger le flou causé par le mouvement du globe oculaire. 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur