Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Breakthrough Prize : le "Nobel" de Google et Facebook est attribué à un neurochirugien français

| | | | | |

Par publié le à 12h17

Breakthrough Prize : le Nobel de Google et Facebook est attribué à un neurochirugien français

Alim-Louis Benabid a été récompensé pour ses travaux sur la neurostimulation

Le neurochirugien français Alim-Louis Benabid a été récompensé par le « 2015 Breakthrough prize » dans la catégorie sciences de la vie pour ses travaux sur la stimulation cérébrale profonde. Le prix fondé en 2013 , récompense des avancées majeures dans la compréhension du monde et dans l’augmentation de la durée de vie de l’homme. Il est trois fois mieux doté que les Prix Nobel.

La Breakthrough Prize Foundation a été fondée en 2012 par des chefs d’entreprise dont le co-fondateur de Google, Sergueï Brin, le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg et le PDG d’Alibaba, Jack Ma. Elle récompense des avancées majeures dans plusieurs domaines: les Sciences de la Vie ; les Mathématiques ; la Physique Fondamentale.

Les prix attribués pour les Sciences de la Vie récompensent la compréhension du monde vivant et l’augmentation de la durée de vie de l’homme. Parmi les six prix attribués dans cette catégorie, l’un d’entre eux est dédié à la maladie de Parkinson et récompense cette année le professeur Louis Benabid pour son travail de pionnier dans le développement de la stimulation profonde du cerveau pour soulager les symptômes des patients.

La neurostimulation pour lutter contre Parkinson

Le neurochirurgien est récompensé pour avoir découvert à la fin des années 1980 le concept de neurostimulation, une technique qui fait preuve d’une grande efficacité pour la prise en charge de la maladie de Parkinson. La stimulation cérébrale profonde consiste à implanter dans le cerveau deux électrodes qui sont reliées à des stimulateurs placés sous la peau au niveau des clavicules. Ces stimulateurs envoient en permanence des impulsions électriques qui corrigent les effets de l’insuffisance en dopamine, caractéristique de la maladie de Parkinson, diminuant ainsi les tremblements et rétablissant la fonction motrice de patients atteints d’une maladie de Parkinson (MP) à un stade avancé. C’est le deuxième prix international que reçoit cette année le professeur Benabid, président du directoire du Centre de recherche biomédicale Clinatec. En septembre, il a reçu avec le Dr Mahlon R. Delong, professeur de neurologie à la Emory University School of Medicine, le 2014 Lasker~DeBakey Clinical Medical Research Award de la Albert & Mary Lasker Foundation à New York.

        La technique de neurostimulation expliquée par Alim-Louis Benabid
             dans une vidéo de l'université Joseph Fourrier de Grenoble
:

 

Le Breakthrough Prize trois fois mieux doté que le prix Nobel

Le professeur Benabid est le premier Européen à recevoir le prix, avec la chercheuse en microbiologie Emmanuelle Charpentier, qui travaille à l’Université d’Uméa et qui a été primée pour avoir « détourné un ancien mécanisme immunitaire bactérien en un outil puissant pour modifier les génomes, avec des larges implications en biologie et en médecine ».  Chacun recevra une récompense de 3 millions de dollars, soit près de trois fois plus que le prix Nobel, ce qui fait du Breakthrough Prize l’un des prix scientifiques les mieux dotés au monde. Les lauréats ont reçu leur récompense lors d'une cérémonie télévisée conçue pour « célébrer leurs réussites et inspirer les futures générations de scientifiques ».

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur