Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Article Précédent
Article Suivant
Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Bourget : le drone-hélicoptère d’Helipse survole les champs

| |

Par publié le à 06h29

Bourget : le drone-hélicoptère d’Helipse survole les champs

Le drone-hélicoptère du français Helipse.

Le salon du Bourget, qui se tient au Parc des expositions du 19 au 25 juin pour la 52e édition, réunit l’ensemble des acteurs de l’industrie de l'aéronautique et de l'espace autour des dernières innovations technologiques. Et parmi elles, des drones, dont la rédaction d'Industrie & Technologies vous a concocté une petite sélection. Déc le droneouvrez ainsi le drone-hélicoptère du français Helipse.

Les drones multirotors ont de la concurrence. Désormais, les drones-hélicoptères ne sont plus réservés aux militaires ou aux gros budgets. C’est du moins ce qu’entend prouver le constructeur français Helipse, avec son modèle 220-E. “Nous avons mis l’accent sur la simplicité d’utilisation afin de proposer une alternative aux multirotors, tout en offrant une capacité supérieure”, affirment les constructeurs. Rapidement démontable sans outils, ce modèle d’un diamètre rotor de 2,22 m, ne pèse que 6,85 kg mais peut supporter jusqu’à 23 kg au décollage. Il peut voler pendant une heure, en emportant 4 kg de charge utile. Son intelligence embarquée lui permet de réaliser des missions en autonomie complète ou en pilotage assisté.

Un partenariat avec la société Agribird

Il est aujourd’hui employé pour effectuer des relevés topographiques, mais trouve aussi des applications dans le secteur agricole. En partenariat avec la société Agribird, l’Helipse 220-E a ainsi été configuré pour effectuer des lâchers de trichogrammes (des insectes capables de combattre les larves de la pyrale du maïs ou certains papillons palmivores) sur les plantations. Le drone-hélicoptère peut couvrir de 30 à 50 hectares en une heure. Pour l'acquérir, il faudra débourser près de 18 000 euros.

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur