Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

DOSSIER :

Biomimétisme robotique

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Biomimétisme : 13 robots inspirés des animaux

| | | | | |

Par publié le à 09h41 , mise à jour le 16/10/2014 à 16h12

Biomimétisme : 13 robots inspirés des animaux

La capacité d’adaptation des animaux à leur environnement a toujours intrigué l’homme. D’abord analysés pour tenter de reproduire leurs mécanismes sur l’homme, ces êtres vivants sont également étudiés pour perfectionner les robots. Ce transfert des caractéristiques de la biologie à la technologie, appelé biomimétisme, permet de grandes avancées technologiques dans le domaine de la robotique. A travers un dossier consacré à l’élaboration de robots tout droit inspirés de ces êtres vivants qui nous entourent, Industrie & Technologies vous propose de découvrir les articles réalisés sur le sujet.

Les innovations technologiques dans le domaine de la robotique ne cessent d’évoluer. L'analyse comportementale des animaux dans leur environnement permettent aux chercheurs de perfectionner leurs robots. Ces fonctionnalités "bio-inspirées" sont souvent utilisées pour les robots dits "de terrain" qui nécessitent une capacité d'adaptation élargie à toute situation. C'est par exemple le cas de Big Dog, le robot-mule de l'armée américaine, qui imite la démarche du cheval, ou encore celui d'Abigaille III, le robot de l'Agence spatiale européenne (ESA), qui peut grimper sur tout type de surface comme le gecko

Au-delà du mécanisme bio-inspiré

D'autres fonctionnalités inspirées par les animaux permettent à certains robots d'être plus efficaces et robustes. Des chercheurs français et américains ont par exemple développé un algorithme qui permet au robot de trouver un comportement compensatoire pour poursuivre sa marche lorsqu'il est endommagé, comme les animaux blessés. Ou encore, le développement d'un matériau spongieux à mémoire de forme par des scientifiques du MIT qui pourrait permettre aux robots de se faufiler dans des endroits exigus. 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique