Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Big Data : le plan français pour affronter Google, Apple, Facebook, Amazon

| | | | | |

Par publié le à 13h08

Big Data : le plan français pour affronter Google, Apple, Facebook, Amazon

Les géants du Net deviennent des industriels ? Qu’à cela ne tienne, les industriels français peuvent devenir aussi des géants de la Data et concurrencer Apple, Amazon, Facebook ou Google. C’est en tout cas ce que pense François Bourdoncle (ex-Exalead) et Paul Hermelin (Cap Gemini) qui viennent de présenter 14 mesures pour faire de la France un champion du monde des données.

La France peut-elle devenir un champion du Big Data ? Oui, répondent les chefs de file du plan «Big Data», dont la feuille de route a été validée la semaine dernière par le comité de pilotage des 34 plans de la Nouvelle France industrielle. François Bourdoncle, fondateur du moteur Exalead revendu depuis à Dassault Systèmes, et Paul Hermelin, le PDG de Capgemini, ont ainsi dévoilé 14 actions qui devraient permettre à notre pays de décoller dans le secteur en croissance de l’exploitation des données massives. Ce marché, estimé à 9 milliards d’euros, pourrait créer jusqu’à 130 000 emplois d’ici 2020.

Quatre actions prioritaires

Pour y arriver, les deux patrons proposent notamment de :

-créer un centre de ressources technologiques pour faciliter l’accès aux données des grandes organisations françaises, publiques ou privées. Le but est de permettre à de petites entreprises d’exploiter facilement cette masse de «data» tout en leur fournissant les technologies nécessaires à leur exploitation : puissance de calcul, simulation, stockage… Quelques millions d’euros suffiraient à créer cette plate-forme technologique.

-muscler la formation en science des données pour doter la France d’un bataillon de «data-scientists».

-répandre la culture du Big Data dans tous les secteurs comme le tourisme, l’énergie ou l’assurance. Les deux chefs de file auraient convaincu, selon le Figaro, les grands patrons de mettre à disposition leurs données pour les croiser. « Tous les secteurs sont concernés, explique François Bourdoncle au quotidien. Nous sommes en train de passer d’une logique industrielle à une logique de services ». De grands industriels comme Orange, La Poste, Covéa, AXA ou GDF Suez auraient accepté de suivre la démarche… et d’affronter ainsi les géants du Net (Google, Facebook, Amazon…) sur leur terrain de jeu favori.

GDF, ORANGE, AXA : les grands groupes suivent

-de faire évoluer les réglementations pour faciliter l’émergence d’une filière Big Data. Le sujet concerne notamment le rôle de la CNIL et le poids de la loi Informatique et Libertés qui restreint aujourd’hui le terrain d’expérimentation. Les auteurs des 14 mesures souhaitent que la CNIL contrôle a posteriori et non a priori.

Le plan Big Data sera soutenu financièrement par l’État à hauteur de 215 millions d’euros selon le journal Les Echos. Un budget qui serait alimenté par des fonds pris sur les caisses de la BPI ou de la French Tech notamment.

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur