Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Avec l'imprimante 3D Fly Elephant, la construction prend de la hauteur

| | | | | | |

Par publié le à 10h26

Avec l'imprimante 3D Fly Elephant, la construction prend de la hauteur

Le fabricant Dedibot, basé à Hangzou, en Chine, a présenté son concept d'imprimante 3D volante "Fly elephant" lors du salon TCT Asia, début mars. Objectif : imprimer des bâtiments toujours plus élevés.

 

Afin de bâtir des constructions toujours plus élevées, les fabricants d’imprimantes 3D avaient eu l’idée de doter leurs machines de bras robotisés, moins encombrants et capables d’élever de hauts murs d’un seul tenant. Le fabricant chinois Dedibot a eu une autre idée : une imprimante volante. Baptisé « Fly Elephant », le concept a été présenté début mars lors du salon TCT Asia. Il est constitué d’un drone multi-rotor embarquant une extrudeuse propre à assurer le prototypage rapide de grandes structures. Selon le fabricant, l’imprimante volante ouvrirait l’ère de la « fabrication additive ouverte ». 

Bâtir des gratte-ciel

D’après les premières ébauches disponibles en ligne, l’imprimante volante serait reliée à un ballon lui fournissant la matière et l’énergie. Elle pourrait imprimer du béton, du plastique et même délivrer de la peinture sur les façades bâties. Pilotée par un logiciel, l’imprimante observerait une trajectoire d’une précision de 0,1 mm et résisterait au vent. Son bras robotisé permettrait de compenser d’éventuelles approximations de vol pour déposer plus finement la matière.

Afin d’accélérer la construction, Dedibot prévoit que ses drones opèrent de concert. D’après les plans, l’offre consisterait en une unité centrale mobile accueillant un ballon de matière première et une flotte de quatre imprimantes volantes. Des camions viendraient ravitailler le ballon via un tube d’alimentation, au fur et à mesure, afin de ne pas interrompre la construction. Le concept futuriste verra-t-il le jour ? En attendant, le fabricant pense déjà à décliner l’idée en version spatiale et sous-marine…

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur