Nous suivre Industrie Techno

Zoé, train électrique, navettes autonomes : les innovations qui (re)donnent le sourire !

Zoé, train électrique, navettes autonomes : les innovations qui (re)donnent le sourire !

Le véhicule autonome EZ10 d'Easymile roule sur les quais de Seine.

Vous vous sentez... comme un lundi ? Vite, consultez ces sept nouvelles qui vont vous mettre de bonne humeur. En matière d’innovation et de technologies, ça bouge et ça avance dans le bon sens, en particulier dans le secteur des transports, après une semaine consacrée à la mobilité. On vous le prouve !

La RATP investit dans des navettes autonomes

Le constructeur français de véhicules autonomes Easymile va faire la démonstration de ses technologies dans la ville de Paris. Deux navettes EZ10 roulent sans conducteur pour la RATP sur une piste fermée de 130 mètres sur les quais de Seine depuis samedi 24 septembre. EZ10 est un minibus électrique équipé de 6 sièges, pour accueillir jusqu’à 12 passagers.

Deux fois plus d’autonomie pour la Zoé

Augmenter l’autonomie de la Zoé, tout en diminuant ses coûts. C’est le but de la chaire inaugurée avec Centrale Nantes que nous vous présentions il y a quelques jours. Les chercheurs et ingénieurs travailleront notamment sur des solutions logicielles pour remplacer les capteurs mécaniques. Depuis, BFM Business a précisé que Renault devrait présenter une nouvelle Zoé au Mondial de l’automobile, début octobre. Son autonomie doublerait grâce à la mise au point d’une nouvelle génération d’électrodes plus compactes et légères. Les ingénieurs de Renault auraient également conçu un moteur plus petit et léger, et optimisé la consommation électrique intérieure du véhicule.

Un train qui carbure à l’hydrogène                                                                                                                 

Alstom a dévoilé au Salon Innotrans à Berlin un train électrique doté d'une pile à combustible, alimentée par de l’hydrogène. Coradia iLint est basé sur le train diesel éprouvé Coradia Lint 54, dont il égalera l’autonomie de 600 km et la capacité à rouler à  140 km/h. L’industriel prévoit de livrer 40 à 70 unités ce train aux émissions de CO2 nulles d'ici fin 2017.

Des véhicules spatiaux alimentés à partir d'eau

Toujours à la recherche de nouvelles idées, la Nasa a ouvert un concours pour faire voler dans l’espace où à destination de la lune des solutions innovantes d’exploration spatiale. Une équipe d'étudiants de l'université Cornell propose d’embarquer de l’eau transformée ensuite en vol par électrolyse en hydrogène et oxygène, grâce à l’électricité récupérée par des panneaux photovoltaïques. L’hydrogène et l’oxygène forment ensuite le mélange de combustion proprement dit pour  la propulsion du satellite ou véhicule.

Les brevets prennent vie sur Startsquare

Elle se définit comme le "Meetic" de la valorisation technologique : Startsquare, créée il y a un an à Lyon, a persuadé la cellule de valorisation du CNES de l’utiliser pour le transfert de 25 de ses brevets. Startsquare est un site Internet de rencontres technologiques lancé en 2015. La start-up  revendique 1100 utilisateurs (entrepreneurs, porteurs de projets, entreprises et structures publiques), 70 technologies à valoriser et une quarantaine de mises en relation. En un an, deux technologies ont déjà trouvé preneur en vue de la création de deux start-up dans le domaine de la santé. La participation du CNES devrait encore donner un coup d’accélérateur à Startsquare.

Un radiotéléscope de 500 mètres de diamètre !

Le plus grand radiotéléscope du monde a été inauguré dimanche en Chine, annoncent nos confrères de l’Usine Nouvelle. Fast – c’est l’acronyme de Five-hundred-metre Aperture Sherical Radio Telescope – doit tenter de mieux scruter l’Univers avec un miroir de 500 mètres de diamètre ! Objectif : mieux comprendre les origines de l’Univers, et, pourquoi pas, détecter des signes de vie extraterrestre.

Vidéo : Ghost Minitaur se joue de tout obstacle

Aucun obstacle n’arrête Ghost Minitaur, un robot conçu par la start-up Ghost Robotics, que nos confrères de L’Usine Digitale vous invitent à découvrir en vidéo. Le robot quadripède haut comme un petit chien est doté pour cela de pattes animées par des moteurs à entrainement direct et devrait être commercialisé à partir de 1500 euros. L’ère de la robotique de loisir est pour bientôt.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Médailles de l'innovation 2019 : le CNRS récompense ses chercheurs-entrepreneurs

Médailles de l'innovation 2019 : le CNRS récompense ses chercheurs-entrepreneurs

En remettant ses médailles de l'innovation 2019, le Centre national de la recherche scientifique a mis en avant quatre chercheurs dont les[…]

La Commission d'enquête lève le voile sur l'échec du dernier lancer de Vega

La Commission d'enquête lève le voile sur l'échec du dernier lancer de Vega

Tests en environnement extrême pour le rover de la mission Exomars chez Airbus Toulouse

Tests en environnement extrême pour le rover de la mission Exomars chez Airbus Toulouse

Trains hydrogène en France, Starhopper, microfluidique… les innovations qui (re)donnent le sourire

Trains hydrogène en France, Starhopper, microfluidique… les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles