Nous suivre Industrie Techno

Yves Le Gélard, Engie : « Pour innover, il faut fondamentalement être curieux ! »

Yves Le Gélard, Engie : « Pour innover, il faut fondamentalement être curieux ! »

© Juliette Raynal

Chaque semaine, Industrie & Technologies prend les chemins de traverse et donne la parole à des personnalités qui ont l'innovation dans la peau. En 12 questions, ces personnes du monde de l'industrie tirent le portrait de cette discipline. Aujourd'hui, découvrez le point de vue de Yves Le Gélard, chief digital officer (CDO), directeur des systèmes d’information et directeur de la Digital Factory d'Engie.

Quand on vous dit innovation, spontanément vous répondez ?

Que c’est excitant d’inventer de nouvelles choses.

Votre dernière rencontre avec l’innovation, c’était quand et où ?

Ma dernière grande rencontre avec l’innovation c’était lors de la semaine de l’innovation d’Engie, qui a regroupé plusieurs centaines de projets. Cette semaine s’est déroulée début juin et elle s’est conclue par une formidable remise de prix, type festival de Cannes, à la Maison de la Radio. Des équipes de tous les pays étaient présentes. Ce qu’il y a de formidable c’est que ce n’est pas la première semaine de l’innovation que nous organisons chez Engie, mais la 30e. Cela signifie que c’est dans les gènes de l’entreprise.

L’innovation que vous avez dans la poche ?

L’innovation que j’ai dans mon iPhone : c’est une application que j’ai téléchargée la semaine dernière et qui s’appelle Plume Air. Elle fournit les degrés de pureté de l’air ou de pollution dans les grandes villes du monde. Comme j’ai des enfants qui vivent dans de très nombreuses villes différentes, je regarde s’ils respirent un air pur ou pollué.

Quelle est votre innovation préférée ?

Ce sont les tissus de l'entreprise américaine Under Armour. Quand on fait du sport, ils donnent une impression de légèreté et de bien-être exceptionnel.   

Et celle que vous détestez ?

Le domaine qui me soucie le plus, c’est le domaine de la data privacy. Toutes ces techniques où à distance on est capable de lire sur vos lèvres ce que vous dites et tous ces environnements où la technologie n’est pas au service de la liberté mais au service de l’intrusion, ce sont des innovations. Cependant, je ne crois pas qu’elles aillent dans le bon sens.

Si vous deviez remettre le prix Nobel de l’innovation, quelle entreprise récompenseriez-vous ?

Je pense à  la start-up israélienne Nova Lumos, dirigée par une équipe de spécialistes de l’énergie formidables. Ils installent en Afrique des panneaux solaires extrêmement résistants, couplés à des systèmes de batterie, qui transforment la vie de centaines de milliers de personnes. Ils ont commencé leurs installations au Nigeria.

Et s'il était attribué à une personnalité, laquelle choisiriez-vous ?

Ce sont des gens comme ça, à qui il faudrait donner le prix Nobel de l’innovation, des gens qui profondément transforment la vie des autres.

Selon vous, quelle qualité faut-il cultiver pour innover ?

Il faut fondamentalement être curieux !

Quel défaut faut-il éviter ?

C’est d’avoir trop confiance en soi. Une excessive confiance en soi fait qu’on n’écoute pas les autres.

En termes d’innovation, vous êtes plutôt… start-up ou grand groupe ?

Aujourd’hui je travaille dans un grand groupe, mais je suis aussi le patron de cette start-up qui s’appelle Engie Digital.

Technologie ou service ?

Je suis technologie. 

Continue ou disruptive ?

C’est difficile car j’ai envie d’être les deux. Cependant, je pense que l’innovation continue correspond plus à mon histoire personnelle.

Citez un livre qui vous a inspiré en matière d’innovation ?

Tous les livres d’Erik Orsenna sur le papier et le coton. Ces livres sont pour moi des sources d’inspiration car ils racontent une histoire et une innovation sur la durée.

Enfin, de quelle innovation rêvez-vous (pas seulement la nuit) ?

A l’instant présent j’aimerais qu’il fasse 10 degrés de moins. Donc, je rêve d'une innovation qui aurait anticipé, grâce aux données de climat, le coup de chaleur d'aujourd'hui et aurait préréglé la température de cette salle de manière différente.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« La donne change pour la récupération de chaleur fatale dans l’industrie », lance Gilles David, PDG d’Enertime

« La donne change pour la récupération de chaleur fatale dans l’industrie », lance Gilles David, PDG d’Enertime

La récupération de chaleur fatale dans l'industrie est un gisement majeur d'efficacité énergétique : 50[…]

Comment le Syndicat des énergies renouvelables veut accélérer le développement des EnR en France

Comment le Syndicat des énergies renouvelables veut accélérer le développement des EnR en France

Trois projets smart city dévoilés au QG Digital d'Engie

Trois projets smart city dévoilés au QG Digital d'Engie

Des bactéries génétiquement modifiées pour produire des hydrocarbures

Des bactéries génétiquement modifiées pour produire des hydrocarbures

Plus d'articles