Nous suivre Industrie Techno

Yota revisite son téléphone à deux écrans

Yota revisite son téléphone à deux écrans

© Yota

Après un premier modèle intéressant mais limité dans ses fonctionnalités, la société russe Yota sort un nouveau modèle de smartphone double face plus évolué. Son écran e-paper, qui ne consomme que très peu d'énergie, peut désormais intéragir avec les applications Android et devient beaucoup plus polyvalent.

L'an dernier, le russe Yota avait créé l'événement sur le Mobile World Congress, la grand-messe de l'industrie du mobile, avec son smartphone double face. Ecran couleur interactif sur une face, liseuse à encre électronique au dos. Objectif double : économiser la batterie du mobile et disposer de certaines fonctions de lecture ou d'alertes, moins intrusives que sur l'écran principal, quand celui-ci est en veille. Alors que ce premier téléphone est en vente en Russie, en France, en Espagne, en Allemagne et en Autriche depuis décembre, la jeune pousse revient au salon, qui se tient du 24 au 27 février à Barcelone, avec un nouveau modèle amélioré selon le même principe.

Lire l'intégralité de cet article sur le site de l'Usine Digitale

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles