Nous suivre Industrie Techno

Xerox authentifie les documents originaux... par hasard

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Des chercheurs de Xerox ont trouvé une nouvelle technologie d'authentification des documents imprimés numériquement. Une découverte faite (presque) par hasard.

La brillance inégale, encore appelée brillance différentielle, est un défaut d'impression bien connu. Chu-heng Liu, ingénieur au Xerox Wilson Center for Research & Technology, travaillait sur ce problème. C'est presque par hasard qu'il a abordé le sujet de ses recherches avec Beilei Xu et Shen-ge Wang, deux autres chercheurs de Xerox travaillant dans un laboratoire voisin sur l'amélioration de la qualité des systèmes d'impression numérique.

Les trois chercheurs se sont alors vite aperçu que ce problème pouvait être à l'origine d'une formidable opportunité d'innovation s'ils parvenaient à le maîtriser et à le recréer volontairement.

En effet, en créant délibérément des zones de brillance différentielle dans un document imprimé, il devient possible d'y intégrer des images cachées lors de son impression. Et celles-ci ne sont pas reproductibles à l'aide de scanners et d'imprimantes numériques. Il devient ainsi possible d'authentifier un document original.

Après avoir mené différentes expériences, les trois chercheurs ont développé un logiciel et une association particulière de demi-teintes, toner, papiers et méthodes de fixation permettant d'appliquer différents niveaux de brillance différentielle sur une page.

Le résultat ressemble à un hologramme, mais il est obtenu directement lors de l'impression sur une machine xérographique haut de gamme.

Cette nouvelle technologie d'impression baptisée Glossmark est en attente de brevets. Outre l'authentification de documents originaux, elle permet aussi de créer des effets artistiques particuliers.

'Les technologies numériques ont largement facilité la réalisation de faux', constate Shen-ge Wang. ' Les impressions utilisant la technologie Glossmark sont une parade prometteuse, car les différences de brillance ne peuvent être recopiées, ce qui est un gage de sécurité pour des documents officiels comme par exemple des titres de transport ou des pièces d'identité'.

Des recherches plus poussées sur les images cachées sont maintenant en cours chez Xerox afin d'arriver à un niveau de sophistication et de sécurisation des documents encore plus élevé.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus
- Lire l'histoire (en anglais) à : http://www.xerox.com/innovation/gloss.shtml

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles