Nous suivre Industrie Techno

Woodoo veut révolutionner l’architecture avec un bois bionique

Woodoo veut révolutionner l’architecture avec un bois bionique

Reconstruction du bois à l'échelle moléculaire.

© dr

Pourquoi elle ? Woodoo a développé une technologie brevetée qui permet de créer un bois bionique translucide et ultra-résistant. Son fondateur a été élu innovateur français de l’année par le MIT. 

Date de naissance : Décembre 2015

Lieu de naissance : Paris (75)

Fondateur : Timothée Boitouzet

Secteur d’activité : Design et construction

Un bois magique. C’est ce que semble avoir inventé Timothée Boitouzet. Architecte de formation, il a été élu il y a quelques semaines innovateur français de l’année par la MIT Technology Reviewdans le cadre du concours Innovators Under 35.

Fondée en décembre 2015, sa start-up Woodoo est à l’origine d’une technologie brevetée qui permet de rendre le bois deux à trois fois plus rigide, imputrescible, étanche, plus résistant au feu, mais aussi transparent ou translucide selon l’essence utilisée. Pour doter le bois de telles propriétés, Timothée Boitouzet a adopté une approche de reconstruction moléculaire. Une première étape consiste à retirer la lignine du bois. La seconde consiste à remplir l’air présent dans le bois par un biomonomère, un plastique d’origine naturelle. Intégré au bois grâce à un autoclave, il permet de renforcer les liaisons atomiques entre les fibres. L’aspect transparent ou translucide est, quant à lui, obtenu grâce à la cellulose qui est un matériau cristallin et qui permet donc de laisser passer la lumière.

Basée à Paris, la jeune pousse a déjà identifié plusieurs applications possibles. La première est le mobilier et le design intérieur. D’ici deux ans, elle compte s’attaquer au second œuvre, c’est-à-dire aux façades, planchers et toitures. Et d’ici cinq ans, Woodoo prévoit de se lancer sur le marché de la construction bois. « Avec le bois classique, on ne peut pas construire des bâtiments de très grande hauteur. Au-delà de 12 niveaux, il y a des problèmes de stabilité. Mais avec notre bois beaucoup plus rigide, il sera possible de faire des tours en bois », assure Timothée Boitouzet. Pour parvenir à de telles prouesses, la jeune pousse devra toutefois trouver le moyen de réaliser des tranches de bois de plus en plus épaisses.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Rassemblant une association, des industriels et des écoles d'ingénieurs, le projet Euroglider vise à créer un[…]

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Plus d'articles