Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Wilson invente le ballon de basket connecté

Julien Bergounhoux
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Wilson invente le ballon de basket connecté

© Wilson

Alors que de plus en plus d'objets deviennent connectés, l'équipementier sportif Wilson ne cache pas son ambition en présentant un ballon de basket capable de traquer les performances des joueurs et de les présenter au travers d'une application mobile.

L'équimentier sportif Wilson, connu entre autres pour ses ballons de football américain et ses raquettes de tennis, a mis au point un ballon de basket connecté, qui à l'aide d'une application dédiée traque les performances des joueurs et joue un rôle de coach virtuel. Wilson, qui est détenu par le groupe finlandais Amer Sports, a développé cette technologie en partenariat avec la société SportIQ, également finlandaise et spécialisée, elle, dans le recueil et l'analyse des données.

Le ballon et l'application devraient sortir d'ici la fin de l'année. Ils permettront d'établir des statistiques sur le jeu et d'étudier par exemple les points du terrain depuis lesquels le joueur tire le mieux, le temps qu'il met à tirer, les périodes où il marque le plus et le moins, etc.

Une page officielle du produit est disponible mais elle requiert une inscription. Wilson aurait également dans l'idée d'appliquer cette technologie à d'autres sports à l'avenir.

Ci-dessous la vidéo de démonstration du ballon de Wilson et de l'application associée :

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles