Nous suivre Industrie Techno

La semaine de Jean-François Prevéraud

Wildfire 3.0 arrive

Industrie et  Technologies
J'ai eu l'occasion voici quelques jours d'assister à une présentation complète de Pro/Engineer Wildfire 3.0, la nouvelle mouture de l'outil de CAO de PTC. Simplicité, performance et connectivité sont au menu.


Avec cette nouvelle version de Pro/Engineer Wildfire, PTC entend bien affirmer qu'il est l'un des éditeurs leaders dans le domaine de la CAO-Mécanique, n'en déplaise à certains autres éditeurs qui ont tendance à l'enterrer un peu vite. Et force est de constater que Pro/Engineer Wildfire 3.0 fait bien partie des outils les plus performants du moment.

Afin de donner aux industriels les moyens de relever le défit du développent toujours plus rapide de produits toujours plus complexes, PTC a voulu placer cette nouvelle version de Pro/Engineer Wildfire sous la double bannière de l'amélioration de la productivité personnelle du concepteur et de l'amélioration de la productivité du processus global de développement. Pour cela, les idées fortes de cette version sont : plus simple ; plus puissant et parfaitement connecté.

Simplicité

Sans entrer dans le détail des améliorations, sur le plan de la simplicité j'ai effectivement noté que beaucoup d'interfaces utilisateurs ont adopté un look Windows XP et proposent juste les bonnes fonctionnalités au bon moment. De même, la sélection des entités et leur manipulation dynamique ont notablement progressé et une prévisualisation allégée est disponible. Cela est vrai aussi bien pour l'esquisse rapide que pour le travail de design sur les formes complexes, pour la tôlerie que pour la création des assemblages et leur animation.

La simulation a quant à elle fait l'objet d'une totale réécriture : nouvelle interface utilisateur ; optimisation de l'ergonomie ; assistant ; définition automatique des contacts entre composants ; meilleure présentation des résultats. Au niveau de la liaison avec les outils de CAO-Electronique de conception de circuits imprimés, l'associativité bidirectionnelle avec les outils de Mentor Graphics, Cadence et Zuken est en très bonne voie. Les premiers fruits de la reprise d'Ohio Design Automation et de son logiciel Intercomm intervenue en avril 2004.

Puissance

Du côté de la puissance, le rendu réaliste progresse fortement, tout comme la création des assemblages et mécanismes, ainsi que la mise en plan. Du côté de la fabrication, il devient possible de lier entités fonctionnelles et processus de production validés, afin de concevoir plus facilement "fabricable" ou de fabriquer plus rapidement ce qui a été conçu. Le module d'usinage dispose de nouvelles fonctions notamment pour l'usinage grande vitesse. De même pour les modules de simulation, tant au niveau des performances que du maillage et de la capacité de traitement de gros modèles.

Notons l'arrivée d'un assistant pour le processus de simulation des structures, afin d'améliorer les performances des utilisateurs occasionnels et de garantir le respect de procédures dûment validées. Signalons aussi l'arrivée d'une nouvelle base de données de matières. Enfin, côté puissance soulignons le support des machines 64 bits à processeurs Intel ou AMD sous Windows XP-64, ce qui facilitera le travail sur les très grands assemblages en supprimant les limites imposées par le manque de mémoire, ou permettra de faire tourner efficacement plusieurs applications simultanément.

Connectivité

Dans ce domaine, l'interopérabilité de Pro/Engineer Wildfire avec les outils PDMLink et ProjectLink a été améliorée. Il devient aussi possible de générer directement des fichiers PDF depuis Pro/Engineer. Enfin, il est possible de récupérer un espace de travail en local sur un site distant, soit pour présenter un projet à un partenaire, soit pour lui permettre de travailler sur une partie du projet que l'on réconcilie ensuite avec la base de données principale.

En conclusion, on peut dire que PTC nous propose avec Pro/Engineer Wildfire 3.0 un outil de CAO au meilleur niveau à un prix d'entrée toujours aussi accessible (6 400 €). De plus, il est maintenant bien intégré avec Windchill, ce qui en fait un redoutable challenger dans l'arène du PLM, pardon du Product Development System comme on dit du côté de Needham.

A la semaine prochaine.

Pour en savoir plus : http://www.ptc.com

Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies et l'Usine Nouvelle, suit depuis plus de 24 ans l'informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM...). Il a été à l'origine de la lettre bimensuelle Systèmes d'Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire, dont il est maintenant le rédacteur en chef.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles