Nous suivre Industrie Techno

Walmart veut mettre un terme à la corvée des courses alimentaires avec un chariot robotisé

Juliette Raynal
Walmart veut mettre un terme à la corvée des courses alimentaires avec un chariot robotisé

© Five Elements Robotics

Selon les informations de Bloomberg, le géant américain de la grande distribution Walmart collabore avec l'entreprise Five Elements Robotics pour tester un prototype de chariot robotisé pour les supermarchés. 

Arpenter les allées d’un supermarché, slalomer entre les charriots, les paniers à roulettes et les palettes, plisser les yeux, dégager les étals pour trouver le produit recherché, faire la queue, puis pousser son lourd chariot jusqu’au parking. Et si la corvée des courses alimentaires disparaissait, sans passer par la case e-commerce ? C’est une option que Walmart pourrait proposer à ses clients.

Selon les informations de l’agence Bloomberg, le géant américain de la grande distribution se serait rapproché de l’entreprise américaine Five Elements Robotics, basée dans le New Jersey, pour tester un chariot robotisé. Objectif d’un tel outil ? Permettre aux clients de trouver plus facilement les produits de leur liste de courses et leur éviter de pousser de lourdes charges.

Rivaliser avec le confort du commerce en ligne

Lors d’une conférence organisée par Bloomberg, Wendy Roberts, fondatrice et CEO de l’entreprise Five Elements Robotics, a estimé que ce genre de technologie constituait une véritable opportunité pour les enseignes physiques de rivaliser avec le confort que proposent les géants du commerce en ligne.

Selon une personne proche du dossier, Walmart, qui n’a pas encore communiqué officiellement sur ce projet, serait en train de tester au sein de son laboratoire un prototype baptisé Dash. D’après le site internet de Five Elements Robotics, Dash serait donc capable d’enregistrer la liste de courses, de cartographier le magasin et de naviguer de manière autonome pour amener le client le plus rapidement possible le produit recherché, de scanner les items, d’enregistrer le paiement, puis de suivre le client sur le parking jusqu’à sa voiture.

Un chariot robotisé en production dès 2017

Les gains de confort semblent évidents, en revanche la faisabilité d’un tel service l’est moins. En effet, les supermarchés représentent un environnement non structuré jonché d’obstacles en tous genres (palettes, caddies, clients, personnel, etc.).  Est-ce qu’un Lidar de moyenne portée, une caméra 3D et des capteurs ultrasons seront suffisants pour permettre au robot de naviguer en toute sécurité et de manière efficace ? Pour percevoir correctement son environnement et apprendre à éviter les dangers, le robot devra sans doute s’appuyer sur de puissants algorithmes de deep learning afin de pouvoir faire face à toutes sortes de situations.

Il semblerait que l’entreprise de robotique ait bien avancé sur ces problématiques car elle indique sur sa feuille de route que Dash entrera en phase de production dès le début de l’année 2017. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

EMO 2019 : la fabrication additive sur le territoire de la machine-outil

EMO 2019 : la fabrication additive sur le territoire de la machine-outil

L'EMO, rendez-vous international dédié aux machines d'usinage, se tient du 16 au 21 septembre à Hanovre.[…]

Robotique industrielle : un chiffre d’affaires mondial record de 16,5 milliards de dollars en 2018

Robotique industrielle : un chiffre d’affaires mondial record de 16,5 milliards de dollars en 2018

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Cinq start-ups de l'impression 3D à l'honneur du prochain salon Formnext 2019

Cinq start-ups de l'impression 3D à l'honneur du prochain salon Formnext 2019

Plus d'articles