Nous suivre Industrie Techno

Wallix lève 200 000 euros pour développer ses activités Open Source

Industrie et  Technologies
La société a pu bénéficier de la loi Tepa qui réduit l'assujettissement à l'ISF de ceux qui investissent dans des PME innovantes. De quoi développer rapidement les ventes de son logiciel phare WAB.


Wallix en bref :

Date de création : octobre 2003
Fondateur : Jean-Noël de Galzain
Lieu : Paris 75017
Site : http://www.wallix.com

Wallix est une société spécialisée dans la mise en Å“uvre de logiciels libres pour la sécurisation des infrastructures informatiques, des réseaux, des flux (messagerie incluse), et de la supervision.

Elle a été créée en octobre 2003 par Jean-Noël de Galzain, un entrepreneur, aidé d'une équipe d'ingénieurs experts en sécurité et en technologies OpenSource. Depuis plus de 5 ans, la société a développé une expertise dans l'industrialisation de solutions à base de logiciels libres et le développement Open Source.

Ce savoir-faire s'est concrétisé dans la mise au point de TotalSecure, une plate-forme Linux optimisée pour le déploiement de systèmes et d'architecture sécurisés (UTM Pare-feu, Proxy, VPN, AV, AS, IDS/IPS, filtrage URL). La société a développé autour de cette plate-forme : MailServer (Relais de messagerie); WatchServer (Supervision); LogBox (collecte et analyse des fichiers de journalisation). Un pôle Conseil propose des services d'accompagnement autour des solutions développées par Wallix.

Wallix a également mis en place en place un ensemble de procédures de déploiement à distance, ainsi qu'un centre d'exploitation et de supervision de la sécurité pour assurer la maintenance des solutions déployées ainsi que le support des équipes informatiques des clients.

Depuis trois ans, Wallix a déployé et exploite plus de 300 serveurs répartis sur 60 pays en assurant la sécurité et les mises à jour. La surveillance des solutions est effectuée sur les sites clients ou en mode hébergé dans un centre serveur.

Les bénéfices de la loi TEPA

Afin de poursuivre son développement, Wallix a pu bénéficier des retombées de la Loi TEPA et a ainsi obtenu 200 000 euros. « Ce nouveau dispositif nous a permis de lever dans des délais rapides des fonds adaptés à un investissement rendu nécessaire par les attentes du marché. Ils seront affectés en priorité au marketing de Wallix et à accélérer la diffusion de notre produit phare Wallix AdminBastion (WAB) auprès de grands comptes », explique Jean-Noël de Galzain.

Conçu pour des entreprises gérant de 10 équipements informatiques à quelques centaines voire plusieurs milliers, Wallix AdminBastion (WAB) se définit comme un produit de gestion unifiée et de traçabilité des accès d'administration des serveurs. WAB répond aux besoins de contrôle d'accès, de gestion centralisée des mots de passe, de traçabilité des opérations d'administration du réseau, et d'identification rapide des causes d'une panne.

Après avoir commencé sa carrière dans la production audiovisuelle à contenus culturels (documentaires, fiction historique), Jean-Noël de Galzain, diplômé en Mathématiques et en Économie, se lance en 1995 dans l'édition multimédia avec Best of Media.

En 1997, il est recruté pour assurer le développement de projets NTIC innovants en France puis à l'international : les portails de santé CLIHOP et Medinweb pendant 2 ans. Il reprend une petite société de services en 1999 pour fonder Aurora Groupe qui devient rapidement l'un des spécialistes français des logiciels libres -SSLL-. L'entreprise est revendue en 2003 au Groupe Business et Décisions.

En octobre 2003, avec une équipe d'experts Linux-Sécurité et sur la base de la technologie TotalSecure, il fonde l'éditeur de logiciels de sécurité informatique Wallix qu'il dirige aujourd'hui au sein du Groupe IF Research dont il est à l'origine.

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

Puisque le plan quantique français traîne, la région Ile-de-France en profite pour accélérer dans le domaine. La[…]

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Plus d'articles