Nous suivre Industrie Techno

Volvo Trucks chasse le dioxyde de carbone

Industrie et  Technologies
Le constructeur de poids lourds va équiper son site industriel de Gand avec des éoliennes et une chaudière biomasse pour supprimer ses émissions de dioxyde de carbone.


Volvo Trucks est bien décidé à éliminer les émissions de dioxyde de carbone de son usine d'assemblage de Gand. L'objectif du constructeur de poids lourds est de pourvoir à 50 % de ses besoins en électricité et 100 % en chauffage, sans participer à l'augmentation du dioxyde de carbone dans l'atmosphère. L'usine belge rejette 6 900 tonnes de dioxyde de carbone.

Actuellement, l'usine d'assemblage utilise principalement du gaz naturel pour son chauffage. Dans le but de supprimer totalement ses émissions de dioxyde de carbone, elle passera prochainement entièrement à des sources d'énergie compatibles avec l'environnement.

Pour cela, son énergie électrique sera produite par trois centrales éoliennes d'une puissance de 2 à 3 MW chacune et le chauffage sera fournit à 100 % par une chaudière biomasse de 5 MW construite par la firme belge Electrabel. L'ensemble de ces équipements seront fonctionnelles en 2007.

Volvo Trucks travaille depuis quelques temps à divers projets destinés à réduire la consommation d'électricité dans l'usine. La création d'une usine sans émissions de dioxyde de carbone à Gand est une étape dans le projet global d'aligner toutes ses usines sur ce modèle. L'usine Volvo Trucks de Tuve a été la première, l'année dernière, à montrer la voie.

L'usine Volvo Trucks de Gand emploie 1 500 personnes et fabrique les modèles Volvo FH, Volvo FM et Volvo FL. En 2005, l'usine a produit 30 400 véhicules, destinés pour la plupart à l'exportation vers les autres marchés européens.

Youssef Belgnaoui

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avion à hydrogène : Airbus, Air Liquide et groupe ADP s’associent pour imaginer les aéroports de demain

Avion à hydrogène : Airbus, Air Liquide et groupe ADP s’associent pour imaginer les aéroports de demain

Lundi 21 juin, Air Liquide, Airbus et Aéroports de Paris ont annoncé le lancement d’études d’ingénierie, par[…]

« Une volonté politique forte est nécessaire pour atteindre nos objectifs de décarbonation », déclare Anne Bondiou-Clergerie (Gifas, Corac)

Dossiers

« Une volonté politique forte est nécessaire pour atteindre nos objectifs de décarbonation », déclare Anne Bondiou-Clergerie (Gifas, Corac)

« Les leviers technologiques traditionnels ne suffisent plus à compenser la croissance du trafic aérien », prévient Philippe Beaumier (Onera)

Dossiers

« Les leviers technologiques traditionnels ne suffisent plus à compenser la croissance du trafic aérien », prévient Philippe Beaumier (Onera)

Des procédés thermiques à électrifier

Des procédés thermiques à électrifier

Plus d'articles