Nous suivre Industrie Techno

Volvo Trucks carbure au gazole synthétique

Volvo Trucks carbure au gazole synthétique

© volvo trucks

Le constructeur Volvo Trucks a annoncé le 23 juin l’homologation du gazole synthétique renouvelable HVO sur tous ses moteurs Euro 5. Il prépare à présent l’homologation des moteurs Euro 6.

Ce 23 juin, Volvo Trucks annonce l’homologation du gazole synthétique renouvelable HVO sur tous ses moteurs Euro 5. L'annonce clôt deux ans d’essais effectués sur six camions ayant parcouru environ un million de kilomètres. Le constructeur conclut que l’utilisation exclusive de gazole HVO (huiles végétales hydrotraitées) n’affecte pas les performances et les organes de ses moteurs.

« Ces essais de terrain ont démontré que le HVO fonctionnait parfaitement sur nos moteurs, et pouvait être utilisé dans les mêmes conditions que le gazole classique. Il est également possible de mélanger sans problème du gazole et du HVO », remarque Tobias Bergman, directeur produit pour les carburants de substitution et les hybrides chez Volvo Trucks.

Le HVO, un gazole synthétique produit à partir de matières premières renouvelables

Le HVO est un gazole synthétique produit à partir de matières premières renouvelables telles que des graisses végétales et animales, de l'huile de colza ou des déchets d'abattoir, par exemple, qui subissent un hydrotraitement (ajout d’hydrogène). Ce carburant peut être distribué par le biais des dépôts de gazole déjà existants. Il fait appel au même type de réservoirs et de pompes que le gazole classique. Le HVO réduit les émissions de CO2 de 30 à 90 %, en fonction du type de matière première dont il est extrait, par rapport à un diesel classique. Quant aux émissions de particules fines et des oxydes d’azote, les fameux NOx si mauvais pour la santé, des tests ont montré qu’elles étaient plus basses que celles dues au gazole classique. Contrairement à d’autres biocarburants, le HVO s’adapte bien aux motorisations actuelles et a une bonne efficacité énergétique, d’environ 5 litres au 100 kilomètres pour une voiture moyenne, contre 10 litres aux 100 kilomètres pour une voiture conçue pour rouler à l’éthanol E85.  

En septembre 2015, le HVO fera l'objet d'une homologation générale (WVTA) sur les moteurs D5 et D8 conformes à la norme Euro 6. Parallèlement, Volvo Trucks travaille actuellement à l'homologation de ce carburant sur ses moteurs D11, D13 et D16. Quoique vivement critiqué, le biodiesel fait l’objet de projets de développement sérieux de la part des constructeurs. Il y a quelques semaines, Audi annonçait la production à grande échelle de son « e-diesel » produit à partir d'électricité renouvelable, de CO2 et d'eau. En 2010, la consommation mondiale de biocarburants a représenté 3 % de la consommation totale de carburants, soit 55 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep). Parmi lesquels 27 % de biodiesel produit à partir d’huiles végétales.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Egaliseur hybride, constellation Starlink, mobilité hydrogène... les meilleures innovations de la semaine

Egaliseur hybride, constellation Starlink, mobilité hydrogène... les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Engie et Air Liquide s’allient dans le projet HyGreen Provence pour de l'hydrogène vert

Engie et Air Liquide s’allient dans le projet HyGreen Provence pour de l'hydrogène vert

Le cerveau s'impose comme modèle

Analyse

Le cerveau s'impose comme modèle

Le développement de l’Haliade-X de General Electric avance tous azimuts

Le développement de l’Haliade-X de General Electric avance tous azimuts

Plus d'articles