Nous suivre Industrie Techno

Volkswagen travaille sur le futur des voitures électriques

Séverine Fontaine

Sujets relatifs :

Volkswagen travaille sur le futur des voitures électriques

© Volkswagen

Volkswagen croit au futur des voitures électriques et les veut intelligentes. Ce mois de juillet, le constructeur automobile allemand a dévoilé deux systèmes automatisés pour ses véhicules électriques : la recherche autonome d'une place de stationnement et la borne de recharge robotisée.

 

Les systèmes automatisés d'assistance au conducteur ne sont pas réservés aux voitures thermiques. La preuve : Volkswagen a dévoilé récemment son V-Charge (pour Valet Charge), qui permet à un conducteur de laisser sa voiture - thermique ou électrique - à l'entrée du parking pour que celle-ci se gare de façon autonome. Service en plus pour les propriétaires de voiture électrique : le système permet d'envoyer la voiture vers un emplacement équipé d'une borne de recharge à induction. Une fois rechargée, la voiture libère automatiquement la station de recharge et cherche une place de parking classique. Le propriétaire peut également interrompre à tout moment la charge et récupérer son véhicule au point de dépôt (devant le parking donc) grâce à une application sur son smartphone.

La eGolf - véhicule test pour V-Charge - est équipée de quatre caméras grand angle, deux caméras 3D, douze capteurs à ultrasons, des cartes numériques et la technologie Car2X pour communiquer avec l'infrastructure. L'ensemble permet à la voiture de détecter efficacement son environnement (identification des piétons, véhicules et obstacles).



Ce système "déjà fonctionnel" est un projet de l'Union Européenne mené en collaboration avec six partenaires (instituts, universités et Bosch), qui développent de nouvelles technologies dans le domaine.

Un bras robotique autonome recharge votre véhicule

Le constructeur planche aussi sur le e-SmartConnect, un système de recharge automatisé pour la prochaine génération de voitures électriques. Ces dernières seront équipées de batterie à capacité de charge élevée (de 80 à 150 kW, voire plus), affirme Volkswagen dans un communiqué. L'objectif : coupler automatiquement un connecteur DC sur le véhicule grâce à l'utilisation d'un bras robotisé de la marque Kuka.

L'infrastructure se repose sur le système automatisé de parking de la voiture électrique pour lui communiquer l'endroit précis où cette dernière doit se placer. Une précision nécessaire, puisque le connecteur DC doit être positionné sur le véhicule dans une zone mesurant 20 x 20 centimètres. Une caméra embarquée sur le robot permet de calculer la position exacte de la prise, au millimètre près. Le bras décroche le connecteur DC de la borne de recharge et l'insère dans la prise du véhicule.

 

La démonstration en vidéo :

 

 

Une fois la charge terminée, le robot enlève le connecteur de la voiture. Cette dernière quitte ensuite la zone de rechargement, laissant la place libre pour d'autres véhicules. Ce système permettrait alors l'optimisation du processus de charge des véhicules électriques.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

A Lyon, la navette autonome de Navya circule sur route ouverte

A Lyon, la navette autonome de Navya circule sur route ouverte

Depuis le début du mois de mars, une navette autonome effectue un parcours de 2,4 km entre la gare ZI Meyzieu et la zone d'activité[…]

Toyota et le MIT prédisent la durée de vie des batteries

Toyota et le MIT prédisent la durée de vie des batteries

Mini-moteurs ioniques, piles à hydrogène, Global Industrie… les meilleures innovations de la semaine

Mini-moteurs ioniques, piles à hydrogène, Global Industrie… les meilleures innovations de la semaine

L'âge d'or du Lidar

L'âge d'or du Lidar

Plus d'articles