Nous suivre Industrie Techno

Volkswagen intègre un cobot dans une usine de moteurs

Sophie Eustache
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Volkswagen intègre un cobot dans une usine de moteurs

© Universal Robotics

Le constructeur allemand Volkswagen a installé un cobot pour la fabrication des moteurs dans l’usine de Salzgitter en Allemagne. Le cobot, fabriqué par Universal Robots, a été intégré dans la section d’assemblage de culasses, où il est chargé de manipuler les bougies de préchauffage.

Volkswagen a installé un cobot (robot collaboratif) sur sa ligne de production de moteurs à Salzgitter en Basse-Saxe fin août. Fabriqué par Universal Robots, ce cobot à 6 axes peut soulever des pièces de cinq kilogrammes maximum. Il permettra au constructeur d’automatiser certaines tâches répétitives et pénibles pour les opérateurs. Il a ainsi été installé dans la section d'assemblage de culasses, où il est en charge des bougies de préchauffage délicates à manier. 

« Nous tenons à décharger nos employés des tâches longues et pénibles dans tous les secteurs de notre société avec un aménagement ergonomique du lieu de travail. En utilisant des robots sans protection, ils peuvent travailler main dans la main avec le robot. De cette façon, le robot devient assistant de production et en tant que tel peut libérer le personnel du travail pénible », explique Jürgen Hafner, chef de projet à l'usine Salzgitter de Volkswagen, dans un communiqué.

Travailler de concert

Auparavant, les deux employés de production qui étaient responsables du montage des bougies de préchauffage devaient adopter une position voûtée pour insérer eux-mêmes les bougies dans les trous de forage à peine visibles de la culasse. Cette étape est maintenant prise en charge par le robot UR5. Le robot manipule les bougies de préchauffage, qui sont fournies par un système de séparation spécialement conçu, et les insère dans le disque pour atteindre les trous de forage. Un employé est alors responsable de la fixation des bougies et de l'isolation de la culasse, action nécessaire pour l’étape suivante de la production. Cette collaboration permet de soulager l’opérateur, en particulier dans sa posture. L’opérateur peut se tenir droit, une position moins fatigante, et intervenir plus rapidement sur le process.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

Interview

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

L'impression 3D gagne du terrain dans l'industrie. Mais son intégration est inégale entre les différents secteurs.[…]

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Plus d'articles