Nous suivre Industrie Techno

VolcanoBot : un robot de la Nasa pour explorer les volcans martiens

VolcanoBot : un robot de la Nasa pour explorer les volcans martiens

Le robot VolcanoBot 1 dans une fissure du volcan Kilauea à Hawaï en mars 2014.

© NASA/JPL-Caltech

Utiliser des robots pour atteindre des lieux inexplorables par l'homme. C'est ce qu'ont fait des chercheurs de la Nasa pour étudier les crevasses des volcans. Cela leur permettrait de prédire les éruptions volcaniques et d'évaluer les risques. Une première étape "test" avant un futur envoi sur Mars...

Des chercheurs du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa ont développé des robots capables d'explorer les volcans : les VolcanoBot. Ils permettent de réaliser une cartographie des crevasses réalisées par le passage du magma lors d'éruption volcanique : « Nous ne savons pas comment les volcans entrent en éruption, explique Carolyne Parcheta, postdoctorante au sein du laboratoire, dans un document diffusé par la Nasa . Nous possédons des modèles, mais ils sont tous très simplifiés. Ce projet nous permettrait de rendre ces modèles plus réalistes ».

Pour ce faire, la première version du VolcanoBot a été testée en mai 2014 pour cartographier à 25 mètres de profondeur les crevasses du volcan Kilauea à Hawaï. En réalisant une carte 3D de la fissure grâce aux capteurs embarqués, les chercheurs ont remarqué que les renflements de la paroi rocheuse présents à la surface le sont également en profondeur. Autre constat : la crevasse semble plus profonde que ce qu'ils imaginaient.

Le Jet Propulsion Laboratory a ainsi entrepris d'envoyer un nouveau robot, plus mobile, plus petit et surtout doté de moteurs plus puissants. Contrairement à son prédécesseur, son centre de vision peut basculer de haut en bas. Le robot peut également tourner pour regarder autour de lui. Autre évolution : les données seront stockées à bord du robot (alors que le précédent les envoyait à la surface). De plus, les chercheurs pourront diriger le robot grâce à la retransmission de la vidéo en direct des capteurs 3D.

Le VolcanoBot 1 mesure 30 centimètres et possède des roues de 17 centimètres. Le VolcanoBot 2 mesure 25 centimètres et dispose de roues de 12 centimètres de diamètre.

Explorer les volcans martiens

Pour le moment, ces vulcanologues robotisés explorent les croutes terrestres. Mais les chercheurs de la Nasa ne comptent pas en rester là : les recherches ont également des perspectives extra-terrestres. Plus exactement, ces petits robots pourraient également permettre l'étude des fissures, crevasses, ou éruptions sur Mars, Mercure, Encelade (satellite de Saturne), Europe (satellite de Jupiter) ou encore la Lune. « Au cours de ces dernières années, les sondes de la Nasa ont envoyé des images incroyables de grottes, crevasses et des évents volcaniques sur Mars et sur la Lune, déclare le chercheur en robotique Aaron Parness. Mais nous ne possédons pas encore la technologie pour les explorer. Ainsi, nous essayons de combler ces lacunes en expérimentant de nouvelles technologies sur Terre, notamment en apprenant comment se déclare une éruption volcanique ».

VolcanoBot 2 continuera en mars 2015 de cartographier les fissures du volcan hawaïen, en attendant que ses technologies lui permettent un grand voyage pour l'exploration des profondeurs martiennes...  

Séverine Fontaine

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La nacelle du Stratobus de Thales Alenia Space est validée par le CNIM

La nacelle du Stratobus de Thales Alenia Space est validée par le CNIM

Le projet de dirigeable stratosphérique de Thales Alenia Space, vient de franchir une étape majeure de son développement avec la[…]

07/06/2019 | SpatialThales
Calcul intensif, trophée 3D Print, captage de CO2... les meilleures innovations de la semaine

Calcul intensif, trophée 3D Print, captage de CO2... les meilleures innovations de la semaine

L'Europe relève le défi du New Space

L'Europe relève le défi du New Space

Agilité en orbite

Dossiers

Agilité en orbite

Plus d'articles