Nous suivre Industrie Techno

Lu sur le web

Voitures connectées : Microsoft embarque à bord des Renault et des Nissan

Muriel de Véricourt
Voitures connectées : Microsoft embarque à bord des Renault et des Nissan

© DR

Microsoft a conclu un partenariat mondial pluriannuel avec Renault/Nissan pour le développement des véhicules connectés du futur.

Les services connectés qui équiperont dans quelques années les véhicules Renault et Nissan seront développés conjointement avec Microsoft. L'alliance Renault/Nissan vient en effet, quelques semaines après Mercedes, d'annoncer un partenariat avec Microsoft, rapportent nos confrères de l'Argus.

Dans le cadre de ce partenariat mondial pluriannuel, l'alliance s'appuiera sur la plateforme applicative en ligne Azure pour proposer des services comme le contrôle à distance de certaines fonctions, la navigation avancée, la maintenance prédictive, l'accès à sa messagerie ou aux réseaux sociaux depuis le véhicule, ou la possibilité de retrouver certains réglages d'une voiture à l'autre.
 
Renault-Nissan a choisi Azure en partie pour son niveau de sécurité adapté aux entreprises et pour le strict respect des normes dont fait preuve Microsoft, rapporte la firme de Redmond dans un communiqué. De plus, ajoute-t-elle, Azure permet l’utilisation de plusieurs systèmes d’exploitation, d’où la possibilité de construire une plateforme commune pour que Renault-Nissan déploie ces services au sein des deux marques de l’Alliance.
 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

Dossiers

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

La perception 3D dynamique, la maîtrise de situations variées et l’explicabilité des algorithmes restent des obstacles[…]

27/10/2020 | 3DGoogle
Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Dossiers

Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Dossiers

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Dossiers

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Plus d'articles