Nous suivre Industrie Techno

abonné

Dossiers

Voiture électrique : « Notre moteur à rotor bobiné est une pépite technologique », assure Éric Blanchard, directeur des organes zéro émission de Renault

Aline Nippert

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Voiture électrique : « Notre moteur à rotor bobiné est une pépite technologique », assure Éric Blanchard, directeur des organes zéro émission de Renault

Édouard Negre et Éric Blanchard, respectivement expert des moteurs électriques et directeur des organes zéro émission chez Renault.

© Dominique Fontenat

Pionnier dans l’électrification, Renault a choisi de développer en interne son moteur, misant sur la technologie du rotor bobiné. Éric Blanchard, directeur des organes zéro émission, et Édouard Nègre, expert des moteurs électriques, détaillent les avantages de cette stratégie.

La batterie est souvent présentée comme le composant clé de la voiture électrique. Qu’en est-il du moteur ?

Éric Blanchard Dans une voiture électrique, la batterie est effectivement très importante, elle représente près du tiers du prix total. Mais ce réservoir d’énergie très coûteux, c’est le moteur électrique qui l’exploite. La performance de ce dernier est donc essentielle. Un moteur à haut rendement offre davantage d’autonomie ou permet d’utiliser une batterie plus petite, donc moins chère, pour une même autonomie. C’est aussi un composant clé de l’agrément de conduite et des capacités d’accélération du véhicule. Renault a vite compris le rôle central du moteur dans la chaîne de valeur électrique. Nous avons été les premiers à fabriquer nos moteurs électriques en interne de A à Z. Au prix d’un effort de développement très lourd, comparable à l’investissement nécessaire au développement d’un moteur diesel, considéré comme une technologie de pointe.

Le moteur électrique est un objet ancien dans l’industrie et repose sur des technologies éprouvées. En quoi doit-il se réinventer pour l’automobile ?

Édouard Nègre Dans l’industrie, l’encombrement, le coût et la masse n’étaient pas des contraintes aussi essentielles que pour un moteur embarqué. De plus, l’immense majorité des actionneurs industriels sont pilotés en vitesse, parfois en position, tandis que la traction d’un véhicule est pilotée en couple. Enfin, la production de masse est un enjeu spécifique au secteur automobile. Ce sont autant de défis qui demandent d’importantes innovations, et la R & D sur le moteur est foisonnante. Il s’agit par exemple de parvenir à une meilleure intégration du moteur avec les autres composants – la batterie bien sûr, mais aussi l’électronique de puissance et le réducteur – et d’optimiser les matériaux, aimants et tôle magnétiques, ainsi que le bobinage.

Quelles sont les forces de Renault dans la R & D et la production pour le moteur électrique ?

É. B. L’investissement majeur que nous avons réalisé dans la motorisation électrique fait que nous disposons aujourd’hui de chaînes de production complètes. Nous produisons et assemblons toute la partie active (le rotor, le stator, l’électronique de puissance, le réducteur) dans notre usine de Cléon (Seine-Maritime). C’est de là que sont sortis les moteurs des 100 000 Zoé vendues en 2020. Notre R & D est concentrée dans le Technocentre Renault de Guyancourt (Yvelines), ce qui traduit l’importance stratégique pour le groupe du développement de cette technologie. Nous travaillons aussi dans plusieurs centres d’essai en France et nous nous[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°1041

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2021 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment ESI Group a permis à Volkswagen de concevoir 100% en virtuel le SUV Nivus

Comment ESI Group a permis à Volkswagen de concevoir 100% en virtuel le SUV Nivus

La conception du SUV Nivus de Volkswagen a été réalisée de manière 100% virtuelle, sans aucun prototype physique.[…]

23/06/2021 | Virtuel
Mercedes en pole position de la simulation

Mercedes en pole position de la simulation

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Electronique de puissance pour l'auto : une opportunité à saisir pour la France

Mobilité hydrogène : « Avec Hyvia, Renault complète son offre d'utilitaires et accède à de nouveaux territoires et clients », lance son PDG David Holderbach

Mobilité hydrogène : « Avec Hyvia, Renault complète son offre d'utilitaires et accède à de nouveaux territoires et clients », lance son PDG David Holderbach

Plus d'articles