Nous suivre Industrie Techno

Voiture autonome : les 3 démos les plus prometteuses du projet européen Autopilot, à Vedecom

Kevin Poireault
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Voiture autonome : les 3 démos les plus prometteuses du projet européen Autopilot, à Vedecom

© Kevin Poireault

A l’occasion de l’événement final d’Autopilot, un projet européen de 3 ans visant à expérimenter des objets connectés pour améliorer les services de véhicules connectés, l’institut Vedecom, coordinateur, a réuni le 6 février l’ensemble des partenaires dans son centre MobiLab, à Versailles. Entre discours de clôture du projet et débats sur le véhicule autonome, quelques démonstrations sur piste ont eu lieu. Voici les plus séduisantes pour le futur du transport connecté.

Point final ou début d’une nouvelle aventure ? Ce jeudi 6 février, des représentants des 45 partenaires venus de 6 sites européens étaient réunis à MobiLab, dans le bâtiment de l’institut Vedecom, à Versailles, pour clore le projet Autopilot commencé en 2017. L’idée : capter les bénéfices de l’internet des objets (IoT) pour améliorer l’expérience de la voiture connectée. Gros plan sur trois démonstrations que l’on aimerait voir commercialisées.

Le platooning urbain, pour rééquilibrer les stations d’autopartage

Trois Renault Twizy déambulent l’une derrière l’autre, dans un (très lent) ballet parfaitement synchronisé, sur la piste d’essais de MobiLab. La première est conduite par un humain mais les deux autres, autonomes, sont programmées pour suivre.  

Cette démonstration, préparée par l’équipe Autopilot de Versailles, vise à montrer l’intérêt du platooning (convoi routier autonome) dans un environnement urbain, par exemple pour permettre à un seul opérateur de conduire plusieurs voitures en autopartage d'une station à une autre.

A l’intérieur des Twizy est installée une passerelle IoT reliée au service cloud Traffic Light Assist, qui leur indique, en s’interconnectant avec les divers appareils intelligents d’un environnement urbain du futur, recréé pour l’occasion, de savoir si l’ensemble du convoi est autorisé à traverser un passage piéton ou si les trois véhicules auront le temps de passer au feu vert.

Le voiturier autonome

Autre usage de véhicules autonomes qui pourrait bien débarquer dans notre routine urbaine : le voiturier autonome. Présentée à Versailles par l’équipe Autopilot basée à Vigo, dans le nord-ouest de l’Espagne, cette démonstration consiste à conjuguer voiture autonome, service de voiturier et commande de véhicules en autopartage.

A l’aide d’une application sur son smartphone, l’usager commande son véhicule et la plateforme IoT d’IBM Watson indique immédiatement que celui-ci est désormais occupé. Une fois le trajet effectué par l’usager, celui-ci peut laisser le véhicule dans une zone temporaire, qui ira se stationner sur une place de parking par lui-même ensuite, prêt à être réutilisé.

L’anticipation de l’usager vulnérable

Voilà une dernière déclinaison du projet Autopilot qui nous vient des Pays-Bas. Grâce au geofencing (géorepérage) de smartphones d’individus externes au véhicule et à des caméras embarquées dans celui-ci, les équipes de Brainport ont mis au point un système IoT capable de remplacer les capteurs de la voiture

Un système qui s’appuie sur les objets connectés les plus simples (smartphones, caméras) pour prendre le relais des capteurs du véhicule dans le cas où ces derniers seraient détériorés ou si leur efficacité est entachée par le mauvais temps, par exemple.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Dossier] Dans le véhicule connecté, la 5G remporte la bataille technologique contre le Wi-Fi

Analyse

[Dossier] Dans le véhicule connecté, la 5G remporte la bataille technologique contre le Wi-Fi

Après avoir longtemps privilégié le Wi-Fi pour développer la voiture connectée, l’industrie automobile[…]

21/02/2020 | TransportRéseaux
Rachat de Bombardier par Alstom : le portefeuille R&D du futur géant du rail

Rachat de Bombardier par Alstom : le portefeuille R&D du futur géant du rail

Hydrogène, supercalculateur et noir animal... les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, supercalculateur et noir animal... les meilleures innovations de la semaine

200 véhicules à hydrogène, des électrolyseurs et stations de distribution : Zero Emission Valley décroche 14,4 millions d'euros pour accélérer

200 véhicules à hydrogène, des électrolyseurs et stations de distribution : Zero Emission Valley décroche 14,4 millions d'euros pour accélérer

Plus d'articles