Nous suivre Industrie Techno

Vidéoconférence - Une valise d'assistance médicale à bord des avions

Philippe Beaufils
Equipée de capteurs et de caméras, la valise de visioconférence conçue par Ebsat peut remplir des missions d'assistance médicale à distance, ou des missions de surveillance.


« D'ici un mois et demi, nous serons en mesure de fournir des valises d'assistance médicale embarquées", affirme Lionel Sajovic, chargé de la recherche et du développement chez  Ebsat System
qui évoque un projet avec Air France.

La jeune entreprise, basée à Roissy-Charles de Gaulle, fabrique des valises portables de visioconférence par satellite, légères, et résistant à des conditions extrêmes, qui pourraient bientôt équiper des avions pour des interventions médicales à distance.

Si un passager tombe malade pendant le vol, l'équipage ouvre la valise, qui ressemble à un gros PC portable d'environ 15 kg, et place les capteurs sur le malade. Via une liaison satellite, un médecin au sol suit en temps réel les signes vitaux du patient, voit le malade et peut guider l'équipage dans les soins.

D'un coût de 11.500 à 30.800 euros, selon la version, la valise résiste à l'eau, aux chocs et aux basses températures.

"La visioconférence peut se faire par satellite, par radio, par les réseaux téléphoniques", selon Lionel Sajovic qui précise que son produit "peut se connecter à n'importe quel système de visioconférence dans le monde".

La valise a notamment suscité la curiosité de la DST, la DGSE, les Renseignements généraux, le GIGN, le GIPN... Dans une version spécifique, deux valises se trouvent déjà à bord du porte-avions Charles de Gaulle.

Ebsat décline également ce système dans une version de surveillance à distance par satellite. Un boîtier permet de connecter plusieurs caméras, d'enregistrer et de diffuser des images.

Le signal vidéo est tellement compressé qu'il peut passer à très bas débit, à 2,4 kilobits par seconde. Ce bas débit permet d'envoyer de l'image d'à peu près n'importe où. "Par exemple depuis un fourgon blindé. En cas d'attaque, on dispose d'images en temps réel", indique-t-on à Ebsat.

Les caméras peuvent aussi être remplacées par des capteurs de température, de pression... afin de détecter et diagnostiquer des pannes.
Source AFP

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Reportage] Au Mas Numérique, un cocktail de nouvelles technologies révolutionne la viticulture

[Reportage] Au Mas Numérique, un cocktail de nouvelles technologies révolutionne la viticulture

Le Mas Numérique est un site de démonstration unique au monde. 15  entreprises y éprouvent leurs outils, tous[…]

Robots habiles, 5G pour véhicule autonome, plastronique… les innovations qui (re)donnent le sourire

Robots habiles, 5G pour véhicule autonome, plastronique… les innovations qui (re)donnent le sourire

La 5G, co-pilote en devenir pour les véhicules autonomes

La 5G, co-pilote en devenir pour les véhicules autonomes

Un ballon stratosphérique pour les communications 4G/5G

Un ballon stratosphérique pour les communications 4G/5G

Plus d'articles