Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Video : quand Stephen Hawking et Intel co-conçoivent le premier fauteuil roulant connecté

Julien Bergounhoux

Mis à jour le 15/09/2014 à 20h38

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Video : quand Stephen Hawking et Intel co-conçoivent le premier fauteuil roulant connecté

Intel poursuit son offensive sur le marché prometteur des objets connectés. Pour démontrer le potentiel de sa plate-forme Edison, le géant du silicium s'est adjoint les services du célèbre astrophysicien Stephen Hawking, qui a témoigné en vidéo de l'importance que peut avoir la connectivité d'objets comme les chaises roulantes pour les personnes à mobilité réduite.

Intel vient d'annoncer le lancement de ses plate-formes de développement Edison et Galileo (v2), des ordinateurs ultra compacts à destination des développeurs et des industriels qui souhaitent s'impliquer dans le secteur des objets connectés. Dans le cadre de ce lancement, des ingénieurs d'Intel ont utilisé le kit de développement de Galileo pour créer un prototype de fauteuil roulant connecté capable de surveiller différents indicateurs de santé pour l'utilisateur, mais aussi le statut de son fauteuil ou encore l'accessibilité des différents lieux situés à proximité.

Et pour promouvoir ce projet, le fondeur a fait appel à l'astrophysicien Stephen Hawking. Celui-ci a réalisé une vidéo dans laquelle il témoigne de son expérience personnelle en tant qu'utilisateur de fauteuil roulant, et explique comment la technologie peut améliorer le quotidien des personnes souffrant de problèmes médicaux. Il termine son discours en lançant un défi aux développeurs, celui d'exceller dans l'innovation pour pouvoir réellement impacter le monde.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Plus près du coeur

Analyse

Plus près du coeur

Intégrées dans les interconnexions métalliques, les mémoires sont l’objet d’une attention particulière[…]

17/11/2019 | CEA-LetiCEA
Au bout de la logique neuromorphique

Au bout de la logique neuromorphique

Le cerveau s'impose comme modèle

Analyse

Le cerveau s'impose comme modèle

La rétine artificielle de Prophesee lève 25 millions d'euros

La rétine artificielle de Prophesee lève 25 millions d'euros

Plus d'articles