Nous suivre Industrie Techno

Vidéo : négaWatt prévoit un mix énergétique 100% renouvelable en 2050

Vidéo : négaWatt prévoit un mix énergétique 100% renouvelable en 2050

Pour l’association négaWatt, la France pourrait avoir un mix énergétique 100% renouvelable en 2050.

La dernière version du scénario NégaWatt produit par la même association date de 2011 et présentait un scénario avec un mix énergétique doté de 90% d’énergies renouvelables en 2050.

Efficacité énergétique et sobriété : les deux piliers du scénario


Le nouveau rapport est plus ambitieux, et propose un mix 100 % renouvelable ! Il s’appuie pour cela sur plusieurs paris audacieux, lesquels relèvent autant du challenge sociétal, économique, politique, que technologique. D’une part, les analystes de l’association prévoient une diminution de la consommation d’énergie primaire, entre 2017 et 2050, de 63% ! Cela grâce aux opérations d’efficacité énergétique et de sobriété. D’autre part, ils excluent que les réacteurs nucléaires puissent fonctionner plus longtemps que 40 ans. Et ne prennent pas en compte la mise en service prévue de l’EPR en 2018. Dans ce scénario, le dernier réacteur nucléaire cesserait alors de produire en 2035.


D’où viendront donc les watts dont la France aura encore besoin ? A près de 25% chacun par la Biomasse solide et l’éolien, et à près de 15% chacun par le solaire et le biogaz. Suivent, pour les 20 % restants la géothermie, l’énergie hydraulique et la biomasse liquide. Autant de secteurs qui peuvent bénéficier encore de nombreuses innovations technologiques, qu'il s'agisse de maintenance, de coût de fabrication ou d'efficacité... L’investissement de cette transition s’élèverait à 1160 milliards d’euros mais générerait un solde positif de 700 milliards d’euros par rapport au scénario tendanciel en 2050, selon le rapport.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« La SNCF et les régions ont fait le choix de l’hydrogène bi-mode pour pouvoir convertir le parc existant », pointe Yannick Legay d’Alstom

« La SNCF et les régions ont fait le choix de l’hydrogène bi-mode pour pouvoir convertir le parc existant », pointe Yannick Legay d’Alstom

Alstom a annoncé, le 8 avril, avoir reçu la commande de 12 trains régionaux électrique-hydrogène de la part de SNCF[…]

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

Micro-algues : « L’enzyme FAP permet de former en 100 nanosecondes un hydrocarbure entier », clame Damien Sorigue chercheur au CEA

Micro-algues : « L’enzyme FAP permet de former en 100 nanosecondes un hydrocarbure entier », clame Damien Sorigue chercheur au CEA

Sécurité d’approvisionnement en électricité et objectifs de décarbonation : RTE se montre optimiste pour 2030

Sécurité d’approvisionnement en électricité et objectifs de décarbonation : RTE se montre optimiste pour 2030

Plus d'articles