Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

[Vidéo] Métro, boulot...robot : la routine des 125 robots mobiles de l’usine Seat

Séverine Fontaine
[Vidéo] Métro, boulot...robot : la routine des 125 robots mobiles de l’usine Seat

Dans l'usine de Seat de Martorell, les robots autoguidés travaillent aux côtés des ouvriers.

© Frederic Camallonga

Il est 5h du matin. Le travail commence pour les 125 robots autoguidés de l’usine de Seat, à Martorell (Catalogne, Espagne). Le constructeur espagnol propose de suivre en vidéo le travail de ses robots mobiles.

Dans l’usine de Seat, à Martorell en Espagne, 125 robots travaillent aux côtés de 7000 ouvriers. Ils transportent des pièces (moteurs, boîtes de vitesses, amortisseurs, fenêtres de portes…) jusqu’à 1 500 kg. Pour se déplacer, « les robots scannent un code-barres pour s’assurer qu’ils transportent la bonne pièce et un capteur ouvre automatiquement la porte de l’entrepôt pour qu’ils puissent continuer leur parcours », raconte Seat dans sa « story » dédiée à ses véhicules.

Les robots transportent 23 800 pièces par jour et parcourent une distance de 436 000 kilomètres chaque année. Chaque trajet dure entrée 1 et 7 minutes. Leur trajectoire est préétablie - ils suivent 40 parcours de guidage aménagés avec des pistes magnétiques encastrées dans le sol - mais les robots s’arrêtent lorsqu’ils croisent un ouvrier. A l’avenir, les systèmes de guidage au sol seront enlevés et les robots se guideront de façon autonome grâce à leurs systèmes de navigation. 

Découvrez, en vidéo, la journée de travail des robots mobiles de Seat :

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec son plan Auto, le gouvernement met l'accent sur l'usine 4.0 et le véhicule « propre »

Avec son plan Auto, le gouvernement met l'accent sur l'usine 4.0 et le véhicule « propre »

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a présenté, le 26 mai à Etaples (Pas-de-Calais), un plan[…]

Quand les lignes de production se dédoublent

Quand les lignes de production se dédoublent

« Le MakAir traitera le Covid-19 comme les respirateurs à 40 000€ mais sans les écrans LCD dernier cri », assure Baptiste Jamin, l’un de ses créateurs

« Le MakAir traitera le Covid-19 comme les respirateurs à 40 000€ mais sans les écrans LCD dernier cri », assure Baptiste Jamin, l’un de ses créateurs

[Dossier IA] Avec Aniti, Toulouse se lance dans l'IA certifiable pour équiper les systèmes critiques

[Dossier IA] Avec Aniti, Toulouse se lance dans l'IA certifiable pour équiper les systèmes critiques

Plus d'articles