Nous suivre Industrie Techno

[Vidéo] Le cobot de Festo communique avec son environnement de travail

[Vidéo] Le cobot de Festo communique avec son environnement de travail

© Festo

Le fabricant allemand de systèmes d’automatisation pneumatiques et électriques Festo a présenté son BionicWorkplace. Cet environnement de travail est composé d’un bras robotisé autour duquel s’articulent plusieurs outils numériques.

Le BionicCobot est inspiré du bras d’un animal qui nous est bien connu : l’homme. Elément central du BionicWorplace, ce bras robotisé est pilotable par le mouvement, le contact ou la voix d’un opérateur. Mais il communique également avec plusieurs périphériques reliés entre eux. Par exemple une surface de projection pour visualiser des informations, ou encore des capteurs qui détectent la position des composants et des outils, mais aussi celle de l’opérateur. Celui-ci revêt un habit de travail équipé de capteurs inertiels et d’un gant avec marqueurs infrarouges intégrés. Muni d’un casque de réalité virtuelle, l’opérateur peut aussi manipuler le bras à distance. Enfin, des systèmes d’intelligence artificielle et de machine learning permettent à l’environnement d’apprendre par lui-même afin d’optimiser ses mouvements.

Festo indique que le BionicWorkplace permettra, par sa flexibilité, de répondre à des besoins de production personnalisée. Dans sa vidéo de présentation, l’entreprise prend l’exemple de la réalisation d’un masque en plexiglas à partir d’un visage.

L’entreprise allemande présente ici l’une de ses réalisations issues du Bionic Learning Network. Créé en 2006, cette collaboration avec différents partenaires académiques et privés vise à s’inspirer des techniques d’automatisation observables dans la nature pour créer des robots.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Power cobots » et robots mobiles, Stäubli renforce ses solutions dédiées à l’usine intelligente

« Power cobots » et robots mobiles, Stäubli renforce ses solutions dédiées à l’usine intelligente

En amont de ses journées de l’innovation, Stäubli a présenté de nouvelles solutions pour l’usine 4.0. Le[…]

« La microfluidique doit sortir des laboratoires pour entrer en production », lance Nicolas Lafitte, responsable du projet européen HoliFAB.

« La microfluidique doit sortir des laboratoires pour entrer en production », lance Nicolas Lafitte, responsable du projet européen HoliFAB.

Un capteur térahertz flexible et configurable pour inspecter les pièces complexes

Fil d'Intelligence Technologique

Un capteur térahertz flexible et configurable pour inspecter les pièces complexes

La sous-traitance industrielle tente le modèle AirBnB

La sous-traitance industrielle tente le modèle AirBnB

Plus d'articles